Comment recycler des verrines en petits pots pour bébé

Publié le par Jocelyne de Amorin

Toujours dans le thème « zéro déchet », déclinable à l’infini, je me suis penchée, cette semaine, sur le recyclage de verrines en petits pots pour bébé. Avec un peu de peinture sur verre, on peut faire des petites merveilles ! Allez, je vous dis tout !

Préambule :

A la maison, on achète souvent du riz au lait, et depuis quelques temps certains fabricants les proposent en pot en verre (La fermière, Petit Billy, Carrefour…) avec un petit capuchon en fer qui se visse. Bien pratiques, je me suis dit « je les mets de côté pour une utilisation future en photophore » Mais, comme j’ai autour de moi pas mal de jeunes mamans qui mitonnent leurs petits pots maison, l’idée n’a pas mis longtemps à germer dans ma petite tête. Il y a plus de 15 ans, j’ai frénétiquement peint des séries entières de verres avec mon amie Milou. Puis, lassée, j’ai rangé mes pots de peinture pour m’atteler à d’autres loisirs créatifs. Aujourd’hui, j’ai ressorti mes vieux pots et j’en ai acheté de nouveaux (vous verrez pourquoi dans le développement de ce post). J’ai offert mes réalisations à mon amie Caro qui doit tester à présent leur résistance ! Eh oui autant pour les verres, je n’ai pas de doute sur la tenue de la peinture -si on prend le soin de les laver à la main- mais pour les pots pour bébé, il y a le passage au micro-onde ou au bain marie pour réchauffer les pots. Je ferai une mise à jour dès que j’en saurai plus, et si vraiment la peinture ne résiste pas, ces petits pots ne devront être destinés qu’au dessert maison ne nécessitant pas de chauffe ! Allez, on se met à l’ouvrage !

Ce qu’il vous faut pour réaliser des petits pots pour bébé

  • Des pots en verre avec couvercle
  • De la peinture sur verre (ou porcelaine) à cuire
  • Un tube de cerne pour verre ou porcelaine à cuire
  • 1 pinceau fin
  • 1 pinceau large en mousse
  • 1 gobelet d’eau
  • Du diluant (si votre peinture est un peu vieillotte !)
  • Du ruban adhésif de masquage
  • Une paire de ciseaux
  • Du coton
  • Du dissolvant (ou acétone)
  • Du produit vaisselle

 

De la peinture sur verre, parfait pour le recyclage !

De la peinture sur verre, parfait pour le recyclage !

Etape N°1 : Nettoyage des pots

A l’aide d’un couteau, retirez les étiquettes (souvent autocollantes). A l’aide d’un coton imbibé de dissolvant ou d’acétone, retirez les traces de colle sur le verre, ainsi que la DLC du couvercle. Ensuite, lavez les pots avec du produit vaisselle afin d’enlever toutes traces grasses. Enfin séchez-les.

 

Etape N°2 : La peinture sur verre

  1. Avec de la peinture un peu vieille

Comme je ne jette rien ou pas grand-chose (au désespoir de mon mari…), j’ai tenté de réutiliser des vieux pots de peinture… Bon, certains étaient définitivement fichus (cette fois, je n’ai pas eu de mal à les jeter... comme quoi) mais d’autres étaient encore utilisables… Cependant la peinture était très épaisse. Avant d’avoir sous la main du diluant, j’ai pris sur moi de les utiliser tout de même. Je me suis vite rendue compte que je ne pourrais pas faire de miracle. Mais uniquement utiliser la matière en couche épaisse… Donc, si vous avez une peinture épaisse, ne vous évertuez pas vouloir donner dans le « lisse ». Non, la seule technique à adopter est de charger au max votre pinceau, appliquer la peinture grossièrement sur tout le verre et à la fin tamponner la peinture avec le pinceau fin pour imprimer des petits motifs. Laissez sécher une journée et faites des petits points fantaisie avec un tube de cerne. Laissez à nouveau le tout sécher totalement.

N.B. : Les peintures se nettoient à l’eau et sont miscibles entre elles ! A vous de réaliser votre nuancier.

Pas si mal pour une vieille peinture !Pas si mal pour une vieille peinture !
Pas si mal pour une vieille peinture !Pas si mal pour une vieille peinture !
Pas si mal pour une vieille peinture !Pas si mal pour une vieille peinture !

Pas si mal pour une vieille peinture !

  1. Avec de la nouvelle peinture

Avec mes vieux pots, je me suis vite vue limitée… J’ai donc couru en acheter d’autres… Ben voyons 😉 !

  1. Peinture inspiration champêtre

Trempez votre pinceau fin dans la peinture verte et tapissez tout le tour du pot de grandes arabesques. Laissez sécher un peu, puis pour réaliser les petites coccinelles, faites un rond de couleur rouge (ou orangée), laissez sécher quelques minutes, puis avec une couleur plus sombre (idéalement une noire… que je n’avais pas) refaites le contour du rond, puis coupez-le en deux. Faites un petit semblant d’antenne et des petits points sur les flancs. Laissez sécher. Puis, j’ai terminé par quelques touches de cerne. Laissez sécher encore.

Les gouttes visibles sur ces photos le sont moins après cuisson !Les gouttes visibles sur ces photos le sont moins après cuisson !
Les gouttes visibles sur ces photos le sont moins après cuisson !Les gouttes visibles sur ces photos le sont moins après cuisson !

Les gouttes visibles sur ces photos le sont moins après cuisson !

  1. Peinture inspiration baroque

Pour cette technique, on utilise un ruban de masquage sur la hauteur en réalisant des sections de 2 à 3 cm (tout dépend de la taille de votre verrine), lissez bien le ruban (sinon la peinture pourrait filer par le dessous). Versez la peinture dans une coupelle et à l’aide du pinceau en mousse (bien chargé en peinture), appliquez la peinture de haut en bas en faisant le moins de passage possible. Ayez un mouvement ni trop lent, ni trop rapide. Si vous allez à tout berzingue, vous risquez de voir apparaître de minuscules bulles (formées dans la peinture). Et ça c’est pas bon ! Pourquoi ? Parce qu’une fois cuites, ces bulles éclatent et donnent des irrégularités ! Cela dit, pour avoir rencontré le problème, j’ai LA solution ! Utilisez une aiguille à couture, retenez votre souffle et percez les bulles ! Vous constaterez que la peinture redevient lisse. Ouf, on est passé à côté de la catastrophe 😉 ! Dès que vous avez peint toutes les sections, retirez immédiatement, mais délicatement les bandes de ruban adhésif. L’immédiateté de l’opération à toute son importance ! Mais pourquoi donc encore cette précaution ? Parce que si vous laissez la peinture sécher totalement, lorsque vous enlèverez le ruban, il y a de grandes chances que la peinture des bords vienne avec… Ce qui vous donnera au final des bords irréguliers qu’il vous sera difficile de camoufler. Croyez-en mon expérience !

Une fois les rubans retirés, réalisez des petits points à la verticale sur tous les bords. Laissez sécher.

Une inspiration baroqueUne inspiration baroque
Une inspiration baroqueUne inspiration baroque
Une inspiration baroqueUne inspiration baroque

Une inspiration baroque

  1. Peinture avec des motifs personnalisés

Autre et dernière technique, pour dessiner vos propres motifs, réalisez d’abord un petit dessin sur papier. Venez ensuite le glisser à l’intérieur du verre et plaquez-le à l’aide d’un morceau de ruban adhésif. Prenez votre tube de cerne et dessinez les contours, puis les détails de votre dessin (ici le smiley). Ensuite, écrivez ce que vous voulez, ici « le petit pot de Gaby ». Laissez sécher la cerne. Quand c’est bien sec, prenez votre pinceau fin et appliquez la peinture à l’intérieur en prenant soin de ne pas recouvrir la cerne (oui je sais, c’est pas facile… en général, pour ce genre de travail de haute précision, je suis en apnée, c’est dire !). Pour terminer, réalisez des petits points avec la peinture verte (avec le pinceau fin).

J'espère que Gabychou aimera mes petits pots !
J'espère que Gabychou aimera mes petits pots !J'espère que Gabychou aimera mes petits pots !
J'espère que Gabychou aimera mes petits pots !J'espère que Gabychou aimera mes petits pots !
J'espère que Gabychou aimera mes petits pots !J'espère que Gabychou aimera mes petits pots !

J'espère que Gabychou aimera mes petits pots !

Voilà donc pour les différents modèles réalisés. Ensuite laissez sécher vos pots durant 3 jours (c’est nouveau ! ce n’était pas précisé sur mes anciens pots… ) avant de les cuire 20 à 30 à 150°C. Attention, on ne pense pas « cuisine » en faisant préchauffer son four ! Que nenni, on place les pots lorsque le four est froid et lorsque la cuisson est terminée, on laisse refroidir le tout bien gentiment pour éviter un choc thermique et donc une explosion. Vous prendrez bien soin d’aérer votre maison durant la cuisson car les émanations peuvent être toxiques ! Alors créer c’est bien mais créer longtemps (en protégeant ses poumons) c’est mieux 😉 !

Vos petits pots sont à présent terminés. Les miens sont déjà en test et j’espère que ça donnera de l’appétit à ce beau petit Gabriel ! Quoi qu’il n’a pas besoin de moi pour ça… Bien sûr, dès que j’en saurai plus sur la résistance de la peinture après le passage au micro-onde ou bain-marie, je vous tiens au courant !

 

A très vite pour de nouvelles aventures créatives !

© JdA

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut-être dans le thème « zéro déchet » mes petits disques démaquillants en tissu ou en crochet, ou mes lingettes pour bébé ?

 

 

 

 

Publié dans Diy, zéro déchet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cath 02/09/2019 10:30

Quelle déprime quand plus grand ces enfants nourris avec des aliments sains dans de jolis pots découvriront la banalité des emballage et la fadeur des aliments industriels !!! Ou alors, devenus grands et bien élevés, ils révolutionneront le monde de l'emballage (qui en a bien besoin). En attendant Bravo, c'est ravissant.

Lescoupsdecoeur Dejoss 02/09/2019 15:16

Allons chère Cat, ne déprimons surtout pas ! Mais j'avoue... il est urgent que la jeune génération fasse bien mieux que la nôtre qui a été élevée dans l'hyper consommation... Même moi je m'y mets enfin... tu vois tout n'est pas perdu ;)) ! Merci pour ton message et ton passage par ici !! Des bibis (pas recyclés) ! Joss