Comment utiliser une aiguille à broder

Publié le par Jocelyne de Amorin

Avec les loisirs créatifs, on ne s’ennuie jamais, il y a toujours des nouveautés… Cette année, la tendance est à la broderie ! A l’aiguille simple mais aussi à l’aiguille magique ! La fameuse punch needle est le produit rêvé pour qui veut customiser à moindre coup un vêtement, une couverture ou comme ici un tote bag ! Ce sera mon petit DIY de la semaine ! Allez, je vous dis tout !

Préambule :

La punch needle ou l’aiguille « magique » à broder est l’outil du moment ! Sur les réseaux sociaux et pinterest, fleurissent de jolies réalisations en tout genre. Il n’en fallait pas plus pour m’intriguer et la semaine dernière je suis allée acheter ce fameux graal ! Pour moins de 9 euros, cette aiguille à broder de chez www.maillenaneis.com (très bon nom de site au passage…) à l’avantage d’être vendue avec un jeu de 3 aiguilles. Ce qui permet d’utiliser différentes épaisseurs de fil, et même de la laine. A mettre en place, c’est très simple, presque un jeu d’enfant ! J’ai trouvé un tote bag dans mes placards, un restant de fil, un pochoir… et hop, j’ai été occupée quelques heures. Allez, il est temps de se mettre à l’ouvrage !

Ce qu’il vous faut pour customiser un tote bag :

  • 1 tote bag
  • 1 tambour de broderie
  • Du fil (ici du lurex de récup)
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 pochoir
  • 1 stylo Frixion
  • 1 aiguille à gros chas
  • 1 aiguille à broder
Une nouvelle activité ! La punch needle ou l'aiguille à broder

Une nouvelle activité ! La punch needle ou l'aiguille à broder

Etape N°1 : Préparation du tote bag

Repérez le centre de votre tote bag et avec un stylo Frixion (très pratique, on passe juste un coup de fer pour voir disparaître le trait de crayon) marquez bien le contour de votre pochoir… Le mien, une fleur de lys, ne devrait plus vous étonner 😉 ! Une fois que le report de la silhouette est terminé, il vous reste à mettre en place le tambour. MAIS avant cela, sachez que vous pouvez avoir deux effets avec l’aiguille à broder. Sur la face devant (celle que l’on travaille) on peut avoir des points serrés, mais sur l’envers du décor, vous obtiendrez de petites bouclettes. A vous de voir, l’effet désiré. Pour cette fois, j’ai opté pour le travail de point serré sur le devant. Si j’avais voulu des bouclettes, j’aurais retourné le sac ! Vous me suivrez toujours ? J’espère que vouiiiii 😉 !

Un petit pochoir en fleur de lys... c'est pas banal non ?!
Un petit pochoir en fleur de lys... c'est pas banal non ?!
Un petit pochoir en fleur de lys... c'est pas banal non ?!

Un petit pochoir en fleur de lys... c'est pas banal non ?!

Etape N°2 : Installation de votre aiguille à broder et principe d’utilisation

Dans le kit, vous avez une sorte d’enfile aiguille très long qu’il vaut passer de la pointe de l’aiguille jusqu’au sommet. Ensuite, écartez légèrement les fils en fer de l’enfile aiguille et passez votre fil. Tirez vers le bas l’enfile aiguille long, votre brin de lurex doit ressortir complètement de l’aiguille (en la traversant de part en part). Ensuite, laissez le fil sortir de l’aiguille et venez passer dans le chas un petit enfile aiguille classique, passez le lurex et tirez. Votre fil à présent sort du chas de l’aiguille à broder. Vous voilà prêt(e)s à travailler !

Ca semblait effrayant sur le papier, mais c'est un jeu d'enfant ;)
Ca semblait effrayant sur le papier, mais c'est un jeu d'enfant ;)
Ca semblait effrayant sur le papier, mais c'est un jeu d'enfant ;)
Ca semblait effrayant sur le papier, mais c'est un jeu d'enfant ;)
Ca semblait effrayant sur le papier, mais c'est un jeu d'enfant ;)

Ca semblait effrayant sur le papier, mais c'est un jeu d'enfant ;)

Etape N°3 : La broderie à la punch needle

Le principe est simple, il faut au départ faire tout le tour du pochoir et ensuite passer et repasser pour recouvrir toute la toile. L’aiguille se plante entièrement dans le tissu, jusqu’à ce que l’embout en plastique bute sur le tissu. On ressort doucement l’aiguille, et on repique juste à côté. Attention, de ne pas tirer sur le fil, car le travail sur l’envers n’est pas vraiment arrêté. Je veux dire par là qu’il suffit de tirer un fil sur le devant pour que tout se « détricote » ! Et si vous avez trop tiré sur le fil, et qu’à la base vous voilà avec un fil trop long, vous pouvez retirer le fil par le haut de l’aiguille. Faites ce travail de piqûres sur tout le pochoir.

Work in progress...
Work in progress...
Work in progress...
Work in progress...
Work in progress...

Work in progress...

Etape finale : Arrimage du fil par derrière

Une fois que votre pochoir est totalement recouvert et que le travail vous convient, arrêtez le travail en laissant une bonne trentaine de centimètre de fil lurex. Avec une aiguille à gros chas, passez le fil lurex sur l’envers du pochoir et passez l’aiguille un peu partout (dans l’épaisseur des bouclettes) afin que le travail tienne dans le temps. Ca aurait été un tableau -qui n’est pas tenu à être manipuler- il est inutile de faire ce travail. Mais avec un tote bag qu’on traîne un peu partout, j’ai préféré faire ce petit job en plus. Et je verrai avec le temps comment ça le fil résiste… ou pas ! Voilà, ensuite, il ne vous reste plus qu’à retirer le tambour, passer un petit coup de fer et le travail est terminé ! Votre tote bag est prêt à prendre son service… royal 😉 !

Elle est pas belle ma fleur de lys ?!
Elle est pas belle ma fleur de lys ?!
Elle est pas belle ma fleur de lys ?!

Elle est pas belle ma fleur de lys ?!

A très vite pour de nouvelles aventures créatives !

© JdA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article