Comment réaliser des chaussons en cuir souple pour bébé

Publié le par Jocelyne de Amorin

Le travail du cuir, ça faisait longtemps que je voulais essayer ! Comme je suis grand-mum, j’ai décidé de tenter la réalisation de petits chaussons en cuir pour bébé ! Ce sera donc notre DIY de la semaine ! Allez, je vous dis tout !

Préambule :

Encore une obsession testée ce jour : le travail du cuir ! Ça faisait bien longtemps que je voulais réaliser un petit quelque chose… Au départ, j’étais partie sur des modèles de chaussons à coudre à la main. Mais, malgré le matériel que je possède, il me manquait une pince pour réaliser des trous très fins… Ainsi, j’ai changé mon fusil d’épaule et j’ai finalement opté pour un travail de couture à la machine. N’étant cependant pas ma grande passion… Quelques cheveux blancs plus loin, deux aiguilles cassées, je suis tout de même contente de vous montrer ma petite réalisation ! Et au passage, je remercie le blog déco-cuir de la plateforme overblog sur lequel j’ai trouvé des patrons gratuits ! Concernant l’achat du cuir, privilégiez internet, j’ai tenté les coupons cuir du marché St Pierre, mais c’est la ruine ! Comptez 2€ pour un ridicule petit carré de 5/10 cm… En revanche, pour ceux qui peuvent s’y rendre en voiture, la brocante industrielle de Glos la Ferrière (61) est un bon plan. A cet endroit vous pouvez trouver de belles chutes de cuir pour un minimum de 10 €. Vive les prix de province 😉 ! Allez, il est temps de se mettre au boulot !

Ce qu’il vous faut pour réaliser une paire de chausson en cuir (taille 1 an)

  • 2 morceaux de cuir + 1 petit morceau fuchsia
  • Du fil de couleur du cuir
  • 1 machine à coudre
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 bonne dose de patience…
  • Du scotch doubleface
  • De l’élastique
  • 1 aiguille à coudre
  • 1 mini épingle à nourrice
Cuir tu m'attires !!!!!

Cuir tu m'attires !!!!!

Etape N°1 : Découpe du cuir

Après avoir téléchargé le pdf sur le site internet deco-cuir du portail OverBlog, avec un feutre, reportez ces silhouettes sur l’envers du cuir. Puis aux ciseaux, découpez les formes. Ce cuir très fin se découpe facilement. Idéalement les semelles doivent être un peu plus épaisses que le reste. Mais si vous n’avez pas ça en magasin, j’ai une combine ! Au total, j’ai réalisé 4 semelles (naaaan la petite n’a pas 4 pieds ! Vous comprendrez pourquoi un peu plus bas 😉 !). 2 dos, 2 renforts, 2 cœurs (plutôt que le papillon).

On découpe le cuir fin à l'aide d'une paire de ciseaux
On découpe le cuir fin à l'aide d'une paire de ciseaux

On découpe le cuir fin à l'aide d'une paire de ciseaux

Etape N°2 : Mise en place de l’attache élastique sur la partie avant

Coupez un morceau d’environ 4 cm dans l’élastique plat. Et à l’aide d’une aiguille (j’ai tenté à la machine mais elle n’a pas apprécié du tout…) et du fil de couleur du cuir, arrimez l’attache sur l’envers de la partie avant. Faites de même pour le deuxième chausson.

Puisque la machine ne veut pas, c'est couture à la main !!
Puisque la machine ne veut pas, c'est couture à la main !!

Puisque la machine ne veut pas, c'est couture à la main !!

Etape N°3 : Mise en place des cœurs sur la partie avant

Au lieu de faire un papillon, j’ai décidé de faire 2 petits cœurs. Collez ces cœurs sur du scotch double-face et plaquez les bien sur le devant avant de coudre les deux cœurs. Pour cette partie, quand on n’est pas une bonne couturière, on prend son temps ! A force, je sais que je m’améliorai ! Mais là, il ne faut pas regarder de trop près mon travail de couture… !

Deux petits coeurs pour ma petite princesse d'amour !
Deux petits coeurs pour ma petite princesse d'amour !

Deux petits coeurs pour ma petite princesse d'amour !

Etape N°4 : Couture du dos et du renfort

Prenez votre partie « dos » et posez le renfort dessus. Maintenez fermement l’ensemble afin que le cuir ne glisse pas trop… Il glissera un peu, c’est ainsi… Mais limitez au maximum ! Ensuite, coupez un long fil élastique (15/20 cm) et à l’aide d’une petite épingle à nourrice, passez l’élastique à l’intérieur du renfort.

Et hop deux parties arrière terminée ;)
Et hop deux parties arrière terminée ;)

Et hop deux parties arrière terminée ;)

Etape N°5 : Travail des semelles

Et c’est précisément maintenant que je dois vous parler de mes 4 semelles… Au risque de créer de l’épaisseur, je suis partie sur le fait de coudre deux semelles (partie cuir à l’intérieur afin de ne voir que l’aspect pelucheux de l’extérieur). Alors oui c’est un risque pour l’épaisseur, dans ce cas, avant de casser deux aiguilles (comme bibi), changez immédiatement et utilisez-en une plus solide ! Mais l’avantage c’est qu’avec le côté pelucheux (qui sera sous le pied), l’enfant ne risque pas de glisser et à l’intérieur, si la chaussure est un peu grande, le pied du petit bouchon ne glissera pas non plus. Et dernier avantage : c’est bien plus évident pour la couture en machine. J’ai suivi le tuto au départ, mais ma machine, cette grosse vilaine à ses heures, n’entraînait pas le cuir… Donc avant d’envoyez votre machine par la fenêtre, préférez la double semelle ! Vraiment ! Et pour la couture, piquez à minima une aiguille au centre des deux parties, car vous imaginez bien que lorsque vous cousez deux faces en cuir, l’une contre l’autre… et bien ça glisse et on n’a plus du bon bord à bord…

Quand ça ne glisse pas, il faut trouver des solutions alternatives !

Quand ça ne glisse pas, il faut trouver des solutions alternatives !

Etape N°6 : Assemblage du chausson pour bébé

Pour cette étape, un peu compliquée pour moi… j’ai réfléchi à stabiliser le cuir… Impossible de planter des aiguilles… Donc, en invoquant les anges couturiers, l’idée m’est venue d’arrimer le devant à la semelle en faisant 3 points (1 au centre du devant + 1 à chaque extrémité). Et comme la couture tourne, n’oubliez pas de faire des petites fentes dans le cuir sur la partie du devant afin que la couture suive la courbe. Repartez du milieu pour la couture de l’autre côté.

Maintenant, il reste à coudre la partie dos + renfort de l’autre côté. N’oubliez pas de faire des petites fentes, le tuto ne le précisait pas, mais c’est primordial !

On donne des petits coups de ciseaux sur les parties tournantes
On donne des petits coups de ciseaux sur les parties tournantes
On donne des petits coups de ciseaux sur les parties tournantes
On donne des petits coups de ciseaux sur les parties tournantes
On donne des petits coups de ciseaux sur les parties tournantes

On donne des petits coups de ciseaux sur les parties tournantes

Ensuite, il vous reste à coupez les fils disgracieux, et à retourner le chausson. L’élastique du renfort doit passer dans la boucle élastique du devant pour un bon maintien. Personnellement, j’ai juste fait un nœud, mais j’ai gardé la longueur. Les parents l’ajusteront à leur guise.

Ca prend forme !
Ca prend forme !
Ca prend forme !

Ca prend forme !

Et voilà, les chaussons sont terminés ! Ce travail est assez rapide quand on a le coup de main, si ça plait j’en referai certainement ! Mais, à présent, je n’ai qu’une envie : faire essayer ces petits chaussons à ma petite poupée d’amour, qui, du haut de ses presque 8 mois a déjà envie de marcher… ! C’est pas fou ça ??

Allez, jolie petite poupée, viens essayer tes nouveaux chaussons ;)) !
Allez, jolie petite poupée, viens essayer tes nouveaux chaussons ;)) !

Allez, jolie petite poupée, viens essayer tes nouveaux chaussons ;)) !

A très vite pour de nouvelles aventures créatives !

© JdA

Publié dans DIY, Cuir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article