Comment tricoter et customiser un nid d’ange

Publié le par Jocelyne de Amorin

Ca fait longtemps que je ne vous ai parlé tricot ! Cette semaine en guise de DIY, je vous propose non seulement de tricoter, mais aussi de customiser en doublant un petit nid d’ange. Allez, je vous dis tout !

Préambule :

En ce qui me concerne, niveau aiguilles à tricoter, j’ai du mal à reprendre parce que je suis tombée dans le crochet et que pour le coup, j’ai vraiment du mal à « dé-crochet » 😉 ! Mais ouf, par chance ma princesse d’amour, elle, n’a pas remisé ses aiguilles et a tricoté un joli nid d’ange qu’elle a personnalisé au niveau couleurs vs le modèle Phildar. Ensuite, elle me l’a confié pour que je fasse les finitions. Comme d’hab, je n’ai pas pu m’empêcher d’ouvrir encore une fois un dossier à tiroirs « et si je doublais avec du polaire afin que l’heureux destinataire ait bien chaud ? » « Et si j’achetais des boutons fantaisie… »… Bref, des « Et si » à la pelle… Après deux jours de travail et une petite galère plus tard, un beau petit Gabriel était lové dans ce nid d’ange. Et ça c’est le plus beau des remerciements ! Allez, il est temps de se mettre à l’ouvrage…

Ce qu’il vous faut pour tricoter et customiser un nid d’ange :

  • Une paire d’aiguille à tricoter N°7
  • 3 pelotes de 3 couleurs différentes
  • Ou 5 pelotes acier Phildar et 4 pelotes souris Phildar
  • Une aiguille à laine
  • 4 boutons en bois (Action)
  • 3 boutons fantaisie (Cultura)
  • Un plaid polaire bébé gris (Gifi)
  • Du fil gris
  • Du coton N°3
  • Une paire de ciseaux
  • Des épingles

Etape N°1 : Comment tricoter votre nid d’ange

Le nid se tricote en une seule pièce. Monter 90 mailles, tricotez en jersey rayé pendant 55 cm.

Au rang suivant, rabattre les 45 premières mailles. Il en reste 45. Tricotez pendant encore 20 cm. Au rang suivant, rabattez toutes les mailles.

Si vous voulez suivre la couleur Phildar (c’est 8 rangs en couleur acier et 8 rangs en couleur souris et ainsi de suite sur tout l’ouvrage). Sinon c’est comme on veut ! Ma princesse à fait 6 rangs de 3 couleurs différentes (gris, taupe et bleu clair).

 

Et voilà le nid d'ange tricoté par ma princesse d'amour ! Du beau travail ! Bravo !

Et voilà le nid d'ange tricoté par ma princesse d'amour ! Du beau travail ! Bravo !

Etape N°2 : Doublage de votre nid d’ange

Pour cela, j’ai au départ commencé par défaire un manteau type mouton que je n’ai jamais assumé. Mais après avoir démantibulé la pièce, je me suis aperçue que la matière perdait des fils… Trop dangereux pour un petit bouchon ! J’ai donc abandonné l’idée, j’ai remonté le manteau et l’ai offert une personne qui elle, assume et je suis partie faire un tour chez Gifi pour acheter de la polaire. Ils proposent des petits plaids pour bébé pas trop grands ! Parfait pour moi ! Faut dire qu’un dimanche, je n’avais plus grand choix… Par chance, la pioche a été bonne ! Il en faut bien un peu 😉 !

Pas bien du tout cette polaire mouton qui perd ses fils... Pas bien du tout cette polaire mouton qui perd ses fils...

Pas bien du tout cette polaire mouton qui perd ses fils...

Mais avant de vous attaquer à la découpe du polaire, il faut au préalable reprendre votre nid d’ange tricoté et joué du fer avec une patte mouille afin que tous les bords soient bien droits et ne vrillent plus ! C’est un peu long, mais on prend tout son temps car on ne peut bien travailler ensuite que si les bords sont bien droits !

On joue du fer à repasser avec patte-mouille pour que les bords ne vrillent plus !
On joue du fer à repasser avec patte-mouille pour que les bords ne vrillent plus !
On joue du fer à repasser avec patte-mouille pour que les bords ne vrillent plus !
On joue du fer à repasser avec patte-mouille pour que les bords ne vrillent plus !
On joue du fer à repasser avec patte-mouille pour que les bords ne vrillent plus !
On joue du fer à repasser avec patte-mouille pour que les bords ne vrillent plus !
On joue du fer à repasser avec patte-mouille pour que les bords ne vrillent plus !

On joue du fer à repasser avec patte-mouille pour que les bords ne vrillent plus !

Une fois que tout est nickel, posez votre pièce (l’endroit sur la table) et l’envers, ben face à vous donc ! Posez la polaire, découpez-là au fur et à mesure et maintenez la polaire avec des épingles.

On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !
On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !

On profite de la couture de la doublure pour cacher tous les fils de laine !

NB : J’aurais pu aller plus vite en cousant envers contre envers et en piquant à la machine. Mais ayant peur que les coutures se voient, j’ai pris l’option « couture à la main » avec les piqûres de doigts qui vont bien ! Pensez-vous !

En cousant les bords à la main, vous en profiterez pour cacher les fils sous la doublure.

Quelques piqûres plus loin... mon nid d'ange est à présent doublé ! Un bon boulot de fait !
Quelques piqûres plus loin... mon nid d'ange est à présent doublé ! Un bon boulot de fait !
Quelques piqûres plus loin... mon nid d'ange est à présent doublé ! Un bon boulot de fait !
Quelques piqûres plus loin... mon nid d'ange est à présent doublé ! Un bon boulot de fait !

Quelques piqûres plus loin... mon nid d'ange est à présent doublé ! Un bon boulot de fait !

Etape N°2 : Mise en place des boutonnières

 J’ai beau savoir jouer du crochet, et bien cette fois après plusieurs tentatives, et même à l’aiguille, mon travail était loin d’être joli… qu’à cela ne tienne… Après avoir fait 3 boutonnières « vrillantes », j’ai tout stoppé et j’ai fait des petits brins de laines entremêlés en guise de boutonnières que j'ai accroché avec un noeud d'un côté, puis j'ai pris mon crochet pour faire passer l'autre extrémité dans une maille du nid d'ange et je termine par un noeud et je coupe le fil ! Ah pour le coup, c'est beaucoup beaucoup plus rapide ! Ensuite, j’ai mis 3 boutons fantaisie et 2 boutons en bois en bas ainsi que deux sur la capuche.

Bien plus simple que les boutonnières... Faut savoir lâcher-prise parfois...
Bien plus simple que les boutonnières... Faut savoir lâcher-prise parfois...
Bien plus simple que les boutonnières... Faut savoir lâcher-prise parfois...
Bien plus simple que les boutonnières... Faut savoir lâcher-prise parfois...

Bien plus simple que les boutonnières... Faut savoir lâcher-prise parfois...

Les boutons sont en place !
Les boutons sont en place !
Les boutons sont en place !
Les boutons sont en place !

Les boutons sont en place !

Et voilà ce travail à quatre mains est à présent terminé ! Il ne vous reste plus qu’à offrir ce petit nid d’ange tout douillet ! Le nôtre était destiné à un magnifique petit Gabriel qui se plait bien dedans 😉 !

Ce petit nid d'ange est destiné à Gabriel !
Ce petit nid d'ange est destiné à Gabriel !
Ce petit nid d'ange est destiné à Gabriel !

Ce petit nid d'ange est destiné à Gabriel !

© JdA

A très vite pour de nouvelles aventures créatives !

 

Publié dans tricot, DIY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yves 04/06/2019 19:26

Beau tuto ! Et j'adore les boutons !!

Lescoupsdecoeur Dejoss 11/06/2019 17:57

Merci Yves pour votre passage par Ici ! Ah c'est que j'ai choisi les boutons avec amour ;) ! Belle soirée. Joss