Comment faire un attrape-rêves

Publié le par Jocelyne de Amorin

Vos nuits peuplées de cauchemars ? Et si on essayait de les préserver en se confectionnant un attrape-rêves ?! Tel sera le DIY de la semaine. Je ne sais pas si ça fonctionne bien, mais en tout cas c’est très sympa à réaliser et j’ai déjà une option posée sur le mien ! Allez, je vous dis tout !

Préambule :

Produit tendance par excellence, depuis quelques années, on voit des attrapes-rêves à toutes les sauces ! Il y en a des brodés, des tissés voire des crochetés. Et comme je cherchais un support à créer pour présenter dans un dossier du bureau la nouvelle couleur pantone : Le living Coral, je me suis dis que c’était l’occasion rêvée pour me lancer ! C’est assez ludique et ça plait beaucoup ! Voilà donc une petite idée cadeau « home made » !

Ce qu’il vous faut pour réaliser un attrape-rêves :

- 1 cercle en fer Ø de 25 cm

- 1 crochet de 3

- 1 bobine de coton corail

- Des restes de laines

- 1 paire de ciseaux

- 1 chute de cuir

- 1 stylet pointeur et un marteau

- 1 aiguille à laine

Et c'est parti pour une nouvelle création !

Et c'est parti pour une nouvelle création !

Etape N°1 : On recouvre le cercle en fer

Faites un nœud pour accrocher le fil. Passez le crochet sous le cercle pour faire un jeté, puis ramenez le crochet devant le cercle et faites à nouveau un jeté et passez le fil dans les deux boucles du crochet. Vous venez de faire une maille serrée. Reproduisez autant de mailles serrées que nécessaire afin de ne plus voir du tout le blanc du cercle en fer. Au fur et à mesure du travail, avec le pouce et l’index, serrez les mailles les unes contre les autres. A la fin du tour, stoppez le travail par un nœud. Vous pouvez ranger votre crochet !

On joue du crochet pour faire un joli tour !On joue du crochet pour faire un joli tour !
On joue du crochet pour faire un joli tour !On joue du crochet pour faire un joli tour !
On joue du crochet pour faire un joli tour !On joue du crochet pour faire un joli tour !
On joue du crochet pour faire un joli tour !On joue du crochet pour faire un joli tour !

On joue du crochet pour faire un joli tour !

N.B. : Si vous n’êtes pas très crochet, vous pouvez simplement entourer de coton ou de laine le cercle en fer. En revanche, pour que le travail ne bouge pas, je mettrais un petit point de colle au début et un nœud ou un autre point de colle à la fin du travail.

Etape N°2 :  Mise en place de l’accroche haute

Prenez un fil, doublez ou triplez-le. Puis, à l’aide d’une aiguille à laine, enfilez deux perles en bois. Faites un nœud juste au-dessus des perles. Et petite astuce, avant de serrer le nœud, passez au cœur du nœud une aiguille et ramenez l’aiguille le plus près possible de la perle en bois tout en serrant. Vous constaterez avec joie que le nœud se situe juste au-dessus de la perle et pas à 3 bornes au-dessus 😉. Enfin, faites un dernier nœud à l’extrémité supérieure.

On place les perles en bois !
On place les perles en bois !
On place les perles en bois !
On place les perles en bois !

On place les perles en bois !

Etape N°3 : Tissage intérieur de l’attrape-rêves

Après avoir regardé pas mal quelques tutos sur internet, c’est assez simple. Il n’y a pas de règles, c’est un peu en fonction du format du cercle et surtout de votre inspiration !

Donc au départ, faites un nœud sous les perles en bois, puis à 10 cm environ passez la pelote sur le cercle en fer, puis ressortez la pelote entre le cercle et le fil tendu. Reproduisez l’opération cinq fois sur le cercle en fer. Vous venez de faire un premier passage. Ensuite, faites la même chose en partant des nouveaux fils tendus et on passe un fil à chaque milieu de section. Vous pouvez ainsi continuer (ici il y a 5 tours) selon votre inspiration et le format de votre cercle en fer. Dans mon attrape-rêves, il y a 5 tours.

Le travail de tissage n'est pas compliqué !Le travail de tissage n'est pas compliqué !
Le travail de tissage n'est pas compliqué !Le travail de tissage n'est pas compliqué !Le travail de tissage n'est pas compliqué !
Le travail de tissage n'est pas compliqué !Le travail de tissage n'est pas compliqué !Le travail de tissage n'est pas compliqué !
Le travail de tissage n'est pas compliqué !Le travail de tissage n'est pas compliqué !

Le travail de tissage n'est pas compliqué !

N.B. : A un moment donné, en faisant les tours, vous vous apercevrez que la pelote (gros grosse) ne passe plus dans les fils. Pour cela, rien de plus simple. Coupez une bonne grosse longueur de fil et refaites une mini pelote qui sera plus aisée à passer entre les fils.

A la fin du tissage intérieur, laissez le fil pendre. Faites un petit nœud. On reprendra le travail plus tard à ce niveau.

Etape N°4 : Arrimage des longs brins de laine

Découpez de longs brins de laine dans des restes de pelotes. Pliez-les en deux, présentez la boucle sur la partie avant du cercle et passez les deux extrémités de la laine dans cette boucle. Puis, serrez en arrangeant bien les brins. Mettez-les bien en place et personnellement, j’ai pimpé le tout avec quelques brins corail (pour être dans mon thème). Une fois que vous jugerez suffisants les brins de laine, il ne vous restera plus qu’à égaliser aux ciseaux l’ensemble des brins. En plus, c’est drôle on a l’impression de jouer à la coiffeuse 😉 !

On accroche joliment les brins de laine avant une petite coupe de printemps !
On accroche joliment les brins de laine avant une petite coupe de printemps !
On accroche joliment les brins de laine avant une petite coupe de printemps !
On accroche joliment les brins de laine avant une petite coupe de printemps !

On accroche joliment les brins de laine avant une petite coupe de printemps !

Etape N°5 : Mise en place des feuilles en cuir

Pourtant bien équipée, j’ai toute sorte de couleur de plumes, mais aucune dans la couleur tendance corail ! Donc, idéalement, vous pouvez mettre des plumes de couleur ou des blanches. Personnellement, j’ai opté pour des feuilles en cuir car j’avais des chutes corail !

Dans le cuir, dessinez des motifs de feuille. Puis à l’aide d’une paire de ciseaux de précision coupez les feuilles. Ensuite, sur un tapis de découpe, utilisez le stylet pointeur et le marteau pour perforer une extrémité de chaque feuille. J’avais émis le souhait de mettre un petit rivet pour que ce soit plus joli. Mais je ne sais pas ce que j’ai fichu, je me suis galérée et les œillets sont tombés les uns après les autres. Cependant, pas d’inquiétude, car avec cette deuxième méthode, vous ne verrez pas les trous des feuilles !

 

Des ptits trous, des ptits trous, toujours des ptits trous ;)
Des ptits trous, des ptits trous, toujours des ptits trous ;)

Des ptits trous, des ptits trous, toujours des ptits trous ;)

Prenez un fil corail, pliez-le en deux, passez-le dans le trou et venez rechercher les deux extrémités. Accrochez les feuilles en prenant soin de laisser les nœuds sur l’arrière de l’ouvrage. C’est d’ailleurs le moment de récupérer le fil pendant du tissage pour y accrocher une feuille. Pour cela c’est simple. Retournez l’attrape rêve, passez une feuille sur le devant de l’ouvrage et faites le nœud sur l’envers de l’attrape-rêves et coupez court le fil. Vous constaterez qu’en serrant le nœud, on ne voit pas le trou de la feuille ! Vous avez économisé une boite d’œillets 😉 !

Feuilles en cuir ou plumes, à vous de choisir !
Feuilles en cuir ou plumes, à vous de choisir !
Feuilles en cuir ou plumes, à vous de choisir !
Feuilles en cuir ou plumes, à vous de choisir !
Feuilles en cuir ou plumes, à vous de choisir !

Feuilles en cuir ou plumes, à vous de choisir !

Voilà, votre attrape-rêve est désormais terminé ! Il ne vous reste plus qu’à l’accrocher dans votre chambre, ou encore mieux l’offrir à une personne qui vous est chère ! Moi j’ai trouvé une jeune femme intéressée en la personne de ma princesse d’amour ! C’est kdo ma chérie !!!!

© JdA

Et un attrape-rêve un !
Et un attrape-rêve un !

Et un attrape-rêve un !

Publié dans diy, attrape-rêve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isa Marie 19/01/2019 09:03

C'est tout mignon !
Merci pour ce tuto !
Amitiés d'Isa Marie

Lescoupsdecoeur Dejoss 20/01/2019 19:20

Bonjour Isa Marie ! Merci pour votre commentaire qui fait chaud au coeur ! Et contente que vous soyez passez par ici ! Des bibis !! Joss