Comment transformer des gants en mitaine

Publié le par Jocelyne de Amorin

L’opération pourrait paraître banale, mais que nenni ! Mon challenge-DIY de la semaine était osé… couper des gants en cachemire (et de marque) en mitaines… Après d’interminables tergiversations, je me suis lancée et le résultat est plutôt satisfaisant ! A présent, je suis l’heureuse propriétaire d’une paire de mitaines ! Allez, je vous dis tout !

Préambule

Il y a quelques années, une de mes amies (Merci Caro !!) m’a cédé une paire de gants qu’on lui avait offert. Pas trop fan des gants, mais grande utilisatrice de mitaines, j’ai immédiatement voulu les couper… Cependant, en voyant la qualité cachemire et la marque (Eric Bompard), je me suis vite ravisée… Moralité, j’ai remisé cette paire de gants dans un placard plusieurs années durant… Néanmoins, pourtant rangée, elle m’obsédait… L’idée de couper dans la matière chevillée au corps, je me suis mise en quête de tutos sur le net… Comme je ne suis qu’une couturière du dimanche, j’avais besoin d’aide… Eh bien, j’ai pourtant cherché pas mal de temps, mais figurez-vous que j’ai fait chou blanc… C’est alors que je me suis dit, « bon, ben c’est le moment de te lancer cocotte ! »  Pas fière pour deux sous, je n’en menais pas large sur la méthode à appliquer… Devais-je couper l’extrémité des doigts et détricoter ? Ou d’emblée faire un point de couture pour stopper les mailles avant même de couper dans la matière… ? Une amie (Merci Virginie) m’a conseillé cette deuxième technique ! Et c’est ce que je vais vous expliquer à présent ! Car il est grand temps de se mettre à l’ouvrage 😉

 

Alors, je coupe directement ou non mes mitaines en cachemire ?
Alors, je coupe directement ou non mes mitaines en cachemire ?

Alors, je coupe directement ou non mes mitaines en cachemire ?

Ce qu’il vous faut pour transformer des gants en mitaine ?

  • Une paire de gants
  • Du fil de la couleur de la laine
  • Une paire de ciseaux
  • Une aiguille de couture
  • Une loupe de couturière
  • Un dé à coudre
Le matériel pour la transformation de gants en mitaines

Le matériel pour la transformation de gants en mitaines

Etape N°2 : Comment stopper les mailles d’un tricot

Retournez votre gant, enfoncez le dé à coudre au fond du doigt à travailler et à l’aide d’un fil et d’une aiguille réalisez un point de bourdon (utilisé en broderie) tout autour du bord inférieur du dé à coudre. Cette astuce du dé me permet de faire une couture à 2 cm du haut de tous les doigts. Pour ce point de bourdon qui se travaille verticalement, il est essentiel de bien prendre les mailles (j’en ai pris 2 voire 3 afin que la couture ne soit ni trop fine, ni trop épaisse). Mais le petit hic c’est que le tricot réalisé à la machine est d’une extrême finesse, cumulé au fait de travailler sur du noir (pas facile) et à ma vue qui baisse de plus en plus, j’ai dû utiliser une loupe de couturière pour pouvoir être précise dans mon travail de couture…  Procédez de même pour tous les doigts. J’avoue que le travail est assez long. Débutante, j’ai dû passer une petite demi-heure par doigt…

On s'active au point de bourdon et on fait le tour de chaque doigt
On s'active au point de bourdon et on fait le tour de chaque doigt
On s'active au point de bourdon et on fait le tour de chaque doigt
On s'active au point de bourdon et on fait le tour de chaque doigt
On s'active au point de bourdon et on fait le tour de chaque doigt

On s'active au point de bourdon et on fait le tour de chaque doigt

Etape N°3 : Coupez la laine aux ciseaux

On arrive au moment le plus angoissant : celui de couper dans la laine… Et croyez-moi, à ce stade, on sait immédiatement si la couture réalisée est bonne ou pas… Personnellement, je n’ai pas lésiné sur les points de bourdon… Une couturière pro trouvera mon travail sans doute un peu grossier, mais au moins mes points n’ont laissé échapper aucune maille… Car un oubli et hop, la maille file et adieu mitaines !! Le moment de couper est donc arrivé ! Retirez le dé à coudre, saisissez votre doigt et votre paire de ciseau de précision et commencez à couper bien au-dessus des points. Découpez une première fois sur tout le pourtour et ce n’est qu’après qu’on égalise bien gentiment la laine en prenant soin de ne pas donner un coup de ciseaux dans les points de bourdon… Ne riez pas, ça pourrait très bien m’arriver 😉 !

Petite angoisse en me munissant de ma paire de ciseaux...
Petite angoisse en me munissant de ma paire de ciseaux...
Petite angoisse en me munissant de ma paire de ciseaux...
Petite angoisse en me munissant de ma paire de ciseaux...
Petite angoisse en me munissant de ma paire de ciseaux...

Petite angoisse en me munissant de ma paire de ciseaux...

Etape Finale : Stabilisez la couture

Je me suis rendu compte que les extrémités de mes mitaines n’étaient pas vraiment régulières, mais plus gênant encore, en coupant, les bords manquaient sérieusement de tenue… J’ai donc pensé qu’un petit revers redonnerait non seulement de la tenue et une meilleure finition. Pour cela, il faut remettre « les presque mitaines » à l’endroit, et trouver un objet approximativement de la taille d’un doigt. Perso, mon petit pot de vernis à ongles Mavala m’a bien servi. Enfoncez le pot (bouchon à l’envers) dans le doigt, repliez la couture en point de bourdon et à l’aide d’un fil et d’une aiguille, piquez dans la laine pour maintenir fermement votre revers. En outre, grâce à cela, plus aucun risque qu’une maille décide un jour ou l’autre de se faire la malle ! Réalisez ces revers sur l’ensemble des doigts !

Encore quelques points de couture et le travail est terminé !
Encore quelques points de couture et le travail est terminé !
Encore quelques points de couture et le travail est terminé !

Encore quelques points de couture et le travail est terminé !

Voilà le travail est terminé ! C’était long car je ne suis pas une couturière émérite, et j’avais tellement peur qu’une maille se sauve que j’ai surjoué le point de bourdon… Cependant, je ne suis vraiment pas mécontente du résultat ! Bien au contraire et à présent, je vais enfin pouvoir utiliser ces mitaines bien chaudes que j’ai trop longtemps délaissées !

Voilà des mitaines qui vont reprendre du service !!
Voilà des mitaines qui vont reprendre du service !!

Voilà des mitaines qui vont reprendre du service !!

A très vite pour de nouvelles aventures créatives !

Vous avez aimé cet article ? Vous apprécierez peut-être celui de mes petits sacs publicitaires, ou celui de mon sac à tartes, voire de mes petits coussins à souhait ?

© JdA

 

 

 

Publié dans Diy, Couture, customisation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article