Comment patiner des chaises rustiques

Publié le par Jocelyne de Amorin

Cette semaine, on reparle patine ! Mais cette fois, on change de support ! Il s’agit de chaises de style rustique avec un bois bien foncé que je ne pouvais pas mettre à la maison sans un petit traitement de ma part ! Allez, ce sera notre DIY de la semaine ! Je vous dis tout !

Préambule :

Stockées depuis pas mal d’années dans l’atelier de mon mari, ce dernier s’impatientait pensant même que ces chaises finiraient par prendre racine dans ce lieu de perdition d’outils et de matériaux en tout genre ! J’ai donc dit « au revoir » à mes chaises Henri II, qui avaient fait leur temps, et en avant pour un petit travail de patine, toujours plus délicat sur des chaises… Eh oui, je ne me suis pas amusée à les désosser entièrement ! Ok, je peux être une psychopathe parfois quand je bricole, mais pas folle à lier non plus ! Petit rappel : le secret, en patine, c’est de travailler avec un pinceau peu chargé ! Allez, il est temps de se mettre au travail !

Ce qu’il vous faut pour patiner des chaines rustiques

  • 4 chaises rustiques
  • 1 décolorant bois exotique « Les Anciens Ebénistes »
  • Différents pots de peinture (différentes nuances de gris)
  • 2 pinceaux (un pour le décolorant et un autre pour la patine)
  • Une vieille éponge
  • Une brosse à poils souples
  • Papier de verre (grain moyen)
Très stables, ces chaises sont aussi très robustes !

Très stables, ces chaises sont aussi très robustes !

Etape N°1 : Décapage des chaises rustiques

Pour cela, point de décapant gluant ! Si j’en ai beaucoup utilisé, je n’apprécie plus leur son usage. C’est long, sale et très odorant ! Pour décolorer le bois, j’ai réutilisé le décolorant pour bois exotique « Les Anciens Ebénistes » (voir mon article du petit meuble d’angle). Au moins, avec ce produit qui sent très légèrement la javel (lorsqu’il est actif sur le bois), il n’y a guère de désagréments ! Seule précaution : faites attention à vos vêtements ! Habituellement, je travaille en blouse, mais là… je me demande à quoi je pensais… Car les petites éclaboussures de produits ont décoloré mon beau tee-shirt… ça m’apprendra ! Quoi que je ne suis même pas certaine que cela me serve de leçon… Bref… Passons et reprenons !

Lavez à grande eau vos chaises, puis, à l’aide d’un pinceau appliquez le produit décolorant. J’ai fait deux passages de ce produit et j’ai bien laissé sécher le tout. Ensuite, j’ai utilisé une vieille éponge et une brosse à poils souples pour rincer le tout. Laissez sécher le bois complètement.

Décapage facile avec le décolorant bois et un peu de ponçage pour fignoler
Décapage facile avec le décolorant bois et un peu de ponçage pour fignoler

Décapage facile avec le décolorant bois et un peu de ponçage pour fignoler

Etape N°2 : Ponçage des chaises rustiques

Objectivement, j’aurais pu peindre directement mes chaises, mais à certains petits endroits il y avait encore des traces sombres. Donc hop hop hop, on sort l’huile de coude et après un passage sur chaque chaise, le travail de préparation est presque terminé ! On en profite pour relaver les chaises ou tout simplement les dépoussiérer. De mon côté, j’ai dépoussiéré dans un premier temps et comme il faisait très chaud, j’ai encore passé le jet d’eau sur l’entièreté des chaises. Une fois qu’elles sont bien sèches, on les observe sous toutes les coutures. C’est peut-être le moment de sortir votre colle à bois et des serre-joints rapides à levier ou des sangles pour faire pression durant le collage. Pour ma part, quelques petits coups de marteau (sous un torchon) ont été nécessaires, mais c’est tout !

Etape N°2 : Peinture de fond pour chaises rustiques

Pour ma patine, je suis encore partie sur du gris (désolée, mais j’essaie d’épuiser mes stocks de peintures usagées). J’ai donc utilisé la couleur la plus foncée pour la base que j’ai appliquée au pinceau. Ensuite on laisse sécher.

Une belle couche de gris bien sombre !

Une belle couche de gris bien sombre !

Etape N°3 : Patine des chaises rustiques

La première couche bien sèche, j’ai travaillé deux autres nuances de gris. Donc une fois de plus, on garde la logique, et on va patiner une première fois avec la couleur la plus foncée des deux. Pour cela, GRANDE MEFIANCE ! On ne patine pas une chaise comme un meuble en pièces détachées ! Eh non, avec une chaise montée, c’est plus compliqué car tout est imbriqué, il faut parfois se contorsionner pour accéder à des petits coins cachés ! Bref, vous l’aurez compris, c’est un petit jeu de patience.

 Le PRINCIPAL SECRET réside dans le fait qu’il ne faut pratiquement pas charger son pinceau de peinture, ET avant de « caresser » le bois avec le pinceau, il faut OBLIGATOIREMENT l’essuyer au maximum ! Sinon gare aux grosses traces ! Ici, c’est de la peinture à l’eau ! Donc si problème, on mouille immédiatement une éponge et on retire délicatement la petite cata !

Les passages successifs de pinceau révèlent les veines du bois !
Les passages successifs de pinceau révèlent les veines du bois !

Les passages successifs de pinceau révèlent les veines du bois !

Petite astuce : pour avoir la même main (et donc la même patine) j’ai réalisé cette première couche de patine sur les 4 chaises en les laissant les unes à côté des autres histoire de faire, non pas des copies conformes, mais qu’on remarque bien que c’est un ensemble !

Après avoir passé une première nuance, j’ai laissé sécher, j’ai nettoyé contentieusement mon pinceau et j’ai utilisé la dernière teinte de gris (la plus claire). J’ai réalisé le même travail que précédemment en chargeant très peu mon pinceau et en accentuant les passages au fur et à mesure !

Pour l’assise, il faut nettoyer la paille et ne pas oublier de patiner les quatre coins en bois ! Ensuite, j’ai fait le choix de ne pas vernir le tout (au cas où je voudrais changer la couleur sans travail de décapage) et de mettre un petit coussin rouge pour plus de confort !

Ca c'est fait !

Ca c'est fait !

Et voilà, il y a un peu plus de place dans l’atelier de mon mari (quoi que...), et on profite de ces chaises tous les jours 😉

© JdA

A très vite pour de nouvelles aventures créatives !

Vous avez aimé cet article ? Vous apprécierez peut-être celui de mes petits meubles Ikéa, ou celui de mon petit meuble d'angle, voire celui de ma bibliothèque en pin !

 

 

 

Publié dans DIY, patine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article