Comment tisser une tête de lapin en perles Miyuki

Publié le par Jocelyne de Amorin

Pour ce week-end de Pâques, je pensai vous proposer de crocheter un petit panier pour la chasse aux œufs, mais au vu du temps, je me dis qu’une petite activité à réaliser dans la douceur de votre logis sera plus appropriée ! Alors, en diy de la semaine, je vous propose de tisser une petite tête de lapin en perles miyuki ! Allez, je vous dis tout !

Préambule :

Ça faisait bien longtemps que je n’étais pas amusée avec mes perles Miyuki ! D’autant plus qu’un jour, j’ai fait un "ti" caprice et j’ai demandé à mon mari de m’acheter et de m’installer un logiciel pour faire mes propres modèles. Evidemment, une fois installé, j’étais contente, mais je ne l’ai pas exploité durant… Un an ? Deux ans peut-être ?! Enfin, mieux vaut tard que jamais… Cette fois c’est fait, après une petite révision via mes anciens tutos, j’ai pu m’y remettre, dans un premier temps avec un modèle basique, et un autre plus élaboré (de mon cru cette fois) : un petit lapin facétieux à lunettes 😉 ! Allez, il est temps de se mettre au travail !

Ce qu’il vous faut pour réaliser la tête de lapin en perles

  • Des perles miyuki delicat 10 (couleur blanc nacré + rouge + or + bleue + noire + rose)
  • Deux aiguilles à mini chas (spéciale tissage perle)
  • Une paire de ciseau
  • Du fil spécial pour tissage
  • Un modèle
  • Et des lunettes loupes x 3 (enfin pour moi !!!)
Un peut de matériel, et un modèle basique pour se refaire la main...

Un peut de matériel, et un modèle basique pour se refaire la main...

Réalisation de la tête de lapin en perles Miyuki

Le modèle que j’ai réalisé est donc issu du fameux logiciel qu’on peut se procurer sur internet pour 40 €. Il s’agit de Bead Tool 4, il existe une version gratuite mais de mémoire on ne peut pas imprimer, cependant vous pourrez vous familiariser avant de l’acheter définitivement ! Une fois que votre modèle est prêt, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Comme le temps a passé, pour me remettre dans le bain du tissage brick stitch, j’ai dû me replonger dans mes anciennes explications. Au moins, ça m’a permis de constater que mes explications tenaient la route 😉 Allez, un peu d’autosatisfaction, ça ne fait jamais de mal !! Pas vrai ?

 


 

Cette fois, je me suis lancée dans le modèle de mon cru ! En avant le lapin facétieux ;)

Cette fois, je me suis lancée dans le modèle de mon cru ! En avant le lapin facétieux ;)

Donc pour rappel, on choisit un rang où on tisse les perles une à une pour faire une sorte de colonne vertébrale et ensuite on travaille rang par rang. N’hésitez pas à aller sur les explications de mon ancien article avec photos pour mieux comprendre !  On reste bien concentrée car une erreur est vite arrivée… Croyez-en mon humble expérience… Où parfois, je n’aurais qu’une seule envie : mettre un coup de ciseaux dans tout ça… Mais bon, en général, je m’excite dans un premier temps et ensuite je me calme pour mieux reprendre. Petite astuce, pour ne pas perdre son latin, le mieux est donc de travailler rang par rang et de cocher à l’aide d’un crayon chaque perle enfilée. Ainsi, avec cette méthode vous ne risquez guère de vous retrouver avec une tête dite « Picasso » ! C’est un style cependant ! Mais ne comptez pas sur moi pour lancer la mode…

 

Work in progress...

Work in progress...

Pour plus d’aisance, j’ai, dans un premier temps, réalisé un petit schéma basique et quand j’ai retrouvé mes bonnes sensations, je me suis attaquée à ma tête de lapin !

 

Maintenant que le travail est terminé… Ah oui au niveau timing, parlons-en… Cette petite tête a dû me demander un bon 4 heures de boulot. C’est toujours long pour un modèle qu’on réalise pour la première fois. Ensuite, je pense que je pourrais gagner une bonne heure… Mais le résultat est à la hauteur de mes espérances !

Et voilà ma tête de lapin est enfin terminée ! Alors broche ou pendentif ? Mon coeur balance...

Et voilà ma tête de lapin est enfin terminée ! Alors broche ou pendentif ? Mon coeur balance...

A présent, la question que je me pose, est : est-ce que je vais en faire une broche ou un pendentif ? Pour l’heure, le mystère reste entier ! Je vous en reparlerai une prochaine fois car le moment est venu de vous souhaiter un joyeux week-end de Pâques !

A très vite pour de prochaines aventures créatives !

© Jda

Vous avez aimé cet article ? Vous apprécierez peut-être celui de mes fleurs de lys, ou de mon bracelet en perles de rocailles réalisé au métier à tisser, ou celui d’un autre bracelet -toujours en fleurs de lys- mais en tissage peyote !

 

Retrouvez-moi sur le site www.lionshome.fr avec lequel je suis partenaire

Comment tisser une tête de lapin en perles Miyuki
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article