Comment faire ses bougies maison

Publié le par Jocelyne de Amorin

J’adore les bougies ! J’en ai déjà réalisé mais, il y a quelques semaines j’ai craqué sur deux moules très sympathiques en forme de maison ! C’est donc le petit DIY de la semaine que je vous propose ! Allez, je vous dis tout !

Préambule :

Il y a quelques temps, j’avais fait des bougies en recyclant de la cire. C’était sympa d’autant plus que j’avais trouvé des moules rigides à des prix défiants toute concurrence. Mais cette fois, je me suis dirigée sur des moules en silicone… Un peu plus difficiles à utiliser, mais ne vous inquiétez pas, je vais tout vous raconter pour que vous évitiez mes écueils. Et, au bout du compte, je ne suis pas mécontente de mes bougies maison ! Allez, il est temps de se mettre au travail 😉

Ce qu’il vous faut pour réaliser vos bougies maison

 

De la cire, des moules, des mèches... en avant pour la fabrique de bougies !

De la cire, des moules, des mèches... en avant pour la fabrique de bougies !

Etape N°1 : Préparation de la cire

Dans une vieille casserole, versez les granules de cire. A l’aide d’un couteau, coupez quelques copeaux dans le stick de colorant. Et si vous avez oublié d’en acheter, vous trouverez bien quelques crayons gras dans la trousse de vos bouchons ?! Si c’est le cas, ouf, il vous suffit de mettre des petits morceaux de crayon gras pour que la cire se teinte. Mettez sur feu moyen et laissez fondre. Les fabricants préconisent une fonte au bain marie. Mais si vous restez bien proche de votre casserole, et ne faites pas trop chauffer la cire (juste assez pour qu’elle fonde), tout ira pour le mieux !

Colorer la cire ? Un jeu d'enfant !Colorer la cire ? Un jeu d'enfant !

Colorer la cire ? Un jeu d'enfant !

Etape N°2 : Préparation du support du moule

Utilisez un vieux contenant (type bouteille coupée en deux, ou bocal en verre) qui servira de support de séchage à votre bougie. Avec du ruban adhésif, fixez des bâtons ou pinceaux de part et d’autre du moule. Ce support permettra à votre bougie de sécher gentiment. Il y a bien sûr des supports déjà tout fait. La prochaine fois que j’en trouve, j’achète… car quand on fait une grande production, il faut refaire les systèmes d’attache dès qu’on coule une autre bougie. Et c’est un peu lassant…

Dispositif pour faire sécher ses bougiesDispositif pour faire sécher ses bougies

Dispositif pour faire sécher ses bougies

Etape N°3 : Mise en place de la mèche à bougie

Avec une goutte d’huile d’olive, lubrifiez votre moule. Le moule en latex devrait ne pas en avoir besoin, mais avec cette lubrification, vous n’aurez aucune vilaine aspérité ! Donc pour le peu de temps que ça prend. Il est vraiment préférable de le faire. Puis mettez la mèche en place, en prenant soin de bien la placer dans son logis (à l’extrémité supérieure du moule), et afin qu’elle ne s’échappe pas lors du coulage, maintenez-là avec une pince à dessin.

Mise en place de la mèche ! L'astuce de la pince à dessin !Mise en place de la mèche ! L'astuce de la pince à dessin !

Mise en place de la mèche ! L'astuce de la pince à dessin !

NB : Pour être très honnête, comme toujours, ma première bougie était pleine d’aspérité (d’où l’utilisation de l’huile) et comble de mon désespoir, l’extrémité de la mèche s’est fait la malle et n’est jamais sortie (sur le toit). Moralité, l’astuce de la pince à dessin est une sécurité pour que la mèche ne sorte en aucun cas de son logis !

Des aspérités et surtout pas de mèche au dessus... grrrrr !

Des aspérités et surtout pas de mèche au dessus... grrrrr !

En ce qui concerne les mèches. Vous pourriez utiliser des mèches coton basiques mais, le fil est très souple et pas simple à arrimer. Je suis donc partie sur des mèches déjà enduites de cire ce qui leur apporte un peu de rigidité mais pas trop ! Le petit culot en fer est inutile ici, alors, coupez-le tout simplement. Puis, enroulez l’extrémité inférieure de la mèche sur un pinceau et fixez-là avec du ruban adhésif.

Etape N° 3 : Coulage de la bougie maison

Mélangez bien votre cire puis, dès qu’elle est totalement fondue, remplissez votre moule avec une louche à bec verseur. Si vous constatez qu’il y a un peu de dépôt pigmentaire (via les stylos de colorant) évitez de les couler dans la bougie. Car ce dépôt se retrouverait sur le toit de votre maison. Une fois de plus, je parle en connaissance de cause ! Enfin, laissez sécher.

On coule la cire fondue et coloréeOn coule la cire fondue et colorée

On coule la cire fondue et colorée

Petite astuce : Fatalement les moules en latex ne sont pas rigides… Et parfois, j’ai remarqué que les murs de mes maisons en bougie n’étaient pas très très droits mais plutôt ventrus ! Alors pour y remédier, avant que votre bougie ne soit totalement sèche, retirez le moule de son support et aplanissez à la main les murs si besoin. C’est un détail, mais il peut avoir son importance pour les maniaques…

 

Autre astuce : Avant d’utiliser d’autres colorants, n’oubliez pas de passer un papier absorbant pour retirer le restant de cire colorée. Si vous ne le faites pas, comme les couleurs sont miscibles entre elles, vous pourriez vous retrouver avec une couleur qui n’était pas celle du départ. 

On nettoie ses outils ;)

On nettoie ses outils ;)

Etape N°4 : Démoulage de votre bougie maison

Une fois que la bougie est totalement froide. Démoulez-là précautionneusement en faisant rouler le moule en silicone sur lui-même. Il ne vous reste plus qu’à reproduire l’opération depuis le début si vous souhaitez vous faire tout un petit lotissement 😉

En tout cas, vous voilà proprio de belles petites maisonnettes !

 

A très vite pour de nouvelles aventures créatives !

 

Vous avez aimé cet article ?! Vous apprécierez peut-être celui sur mes bougies en cire recyclée !

 

CREDIT PHOTO : © JdA

 

Retrouvez-moi également sur le site www.lionshome.fr avec lequel je suis partenaire.

 

 

Comment faire ses bougies maison

Publié dans DIY, Bougie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article