Je réalise une patine sur un meuble en chêne

Publié le par Jocelyne de Amorin

Je réalise une patine sur un meuble en chêne

Après avoir été décapé dans les règles de l’art, cette semaine, mon petit meuble d’angle reprend des couleurs ! C’était l’occasion rêvée pour tester les nouvelles couleurs (Encre et Hipster) des peintures 1825 ! Allez, je vous dis tout !

Préambule

Si j’avais la place et le temps, je ne ferais que des patines ! J’en ai déjà réalisé sur des meubles Ikea, des miroirs, une horloge et d’autres petits objets. Il y a quelques mois, j’ai été invitée à la présentation presse des Peintures 1825. Enchantée par l’événement, je suis repartie avec deux petits pots, un de la couleur Encre, réalisée en collaboration avec la marque « Le colonel Moutarde » (un gris bleu foncé tirant sur l’encre) et la couleur Hipster, réalisée en partenariat avec la marque de vernis à ongles « Kure Bazaar » (un bleu plus doux).

Mon meuble ayant été bien décapé la semaine dernière, il ne me restait plus qu’à m’amuser avec ces belles et intenses couleurs ! Un vrai bonheur ;) Allez, il est temps de se mettre au travail !

Je réalise une patine sur un meuble en chêne

Ce qu’il vous faut :

  • Un meuble décapé
  • Un pinceau
  • Deux pots de peintures 1825 (Encre & Hipster)
  • Un petit pot de peinture blanche
  • Du papier absorbant ou un chiffon
Je réalise une patine sur un meuble en chêne

Etape 1 : Application de la peinture 1825 couleur Encre

Après ouverture du pot, mélangez bien la peinture. Appliquez-la sur l’intégralité du meuble (oui même derrière !! Ça ne se voit pas, mais c’est mieux !). Tirez bien la peinture dans le sens des fibres du bois et recouvrez bien tous les éventuels trous ou nervures du chêne. Avec ce petit pot de peinture acrylique (à l’eau) haut de gamme de 250 cl, j’ai pu peindre l’entièreté de mon meuble. Mais c’était juste juste ! Lorsque je suis arrivée au fond du pot, il y avait des petits amas non mélangés de peinture. J’ai ainsi commencé la patine gentiment avec ces micros gouttes de peinture !

Je réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêne

Etape 2 : Patine avec la couleur Hipster des Peintures 1825

Alors, on s’en fait tout un monde, mais la patine c’est assez facile. Je sais, je déteste qu’on me dise cela pour une discipline que je ne connais pas… Mais cette fois, c’est bel et bien vrai !

Il y a juste 3 règles de base à respecter :

  1. Ne JAMAIS charger son pinceau avec trop de peinture.
  2. TOUJOURS essuyer son pinceau avant d’appliquer la peinture.
  3. Ne JAMAIS appuyer sur son pinceau lorsqu’on applique la peinture !

Ces 3 règles en tête, il est temps de vous parler patine ! Ouvrez votre pot de peinture Hipster, au passage, admirez cette belle couleur en mélangeant bien ! Faites de même avec le pot de peinture blanche. « Trempouillez » le bas du pinceau dans la peinture Hipster, essuyez votre pinceau sur le papier absorbant et commencez à EFFLEURER votre pinceau sur le meuble pour créer des contrastes de couleur. Personnellement, je ne trempe pas mon pinceau dans la couleur blanche, mais je dépose quelques gouttes de blanc sur mon papier absorbant, et je viens tapoter mon pinceau, puis je le repasse sur le papier absorbant avant de l’appliquer doucement et gentiment sur mon meuble. Au gré de vos envies, adoucissez le fond encre avec des petites touches légères de couleur Hipster et de blanc. Procédez de la sorte sur l’ensemble du meuble ! Laissez sécher et admirez le travail ! Je suis ravie du résultat, mon meuble, auparavant désuet, a repris un coup de jeune !

Je réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêne
Je réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêne
Je réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêne
Je réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêne

Etape 3 : Remontage des gonds et ferrures

Vous vous souvenez la semaine dernière, j’ai nettoyé les points de rouille avec un tampon Jex ! Assez radical ! J’ai ensuite bien essuyé les gonds avant de les remettre en place et itou pour les ferrures ! Repassez un petit coup de marteau pour bien aplanir les ferrures, lorsqu’on les retire de la sorte (en faisant levier avec un petit tournevis… Et pourtant il n’y a guère d’autres solutions), les ferrures peuvent se courber légèrement. Un petit coup de marteau à l’envers et hop, les ferrures sont à nouveau bien droites ! Il ne reste plus qu’à les remettre en place avec des pointes. Voilà, votre meuble est enfin prêt ! Le mien ira dans mon entrée !

Je réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêne
Je réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêne
Je réalise une patine sur un meuble en chêneJe réalise une patine sur un meuble en chêne

A très vite pour de nouvelles aventures créatives !

Remerciements chaleureux aux Peintures 1825 ainsi qu’à Laurence, leur super attachée de presse !

© JdA

Publié dans brico-déco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article