Je « répare » un miroir au mercure cassé

Publié le par Jocelyne de Amorin

Je « répare » un miroir au mercure cassé

Ce magnifique miroir datant du milieu du XVIIème siècle a malheureusement subi les outrages du temps. Le but de mon atelier du jour est de cacher ces deux vilaines fêlures inscrites dans le verre… Bien évidemment, je n’ai réalisé qu’un petit camouflage, car il était hors de question de changer ce miroir en mercure ! Allez suivez-moi !

Je « répare » un miroir au mercure cassé

Préambule :

Grand amateur de pièces anciennes, mon frère a acheté ce superbe miroir et me l’a confié afin que je puisse imaginer une petite « restauration ». Cette réparation, je l’ai faite juste avec un feutre or. Eh non je n’ai pas fait d’école d’art, alors c’est juste mon système D que je mets aujourd’hui au service de cette belle pièce !

Un peu d’histoire avant de commencer…

De l’antiquité au moyen-âge, les miroirs étaient composés d’une plaque de verre recouverte de plomb ou d’argent poli. Au XVe siècle, les Maîtres verriers de Venise mettent au point la technique du miroir étamé (miroir au mercure). La plaque de verre soufflé est issue d’un cylindre coupé en deux et aplati sur une pierre. Ensuite, ils appliquent plusieurs couches d’étain poncées puis en dernier lieu, ils apposent une couche de mercure. Ce travail d’étamage est très long, très coûteux et terriblement dangereux pour les miroitiers qui dépassent rarement l’âge de 30 ans. Bien évidemment cette technique est un secret qu’il faut préserver sous peine de mort ! Les maîtres miroitiers sont alors regroupés sur l’île de Murano, et sont sous bonne garde armée. Malgré, cela, en 1660, Colbert envoie des agents secrets pour faire venir en France ce savoir faire. Il y parvient et c’est ainsi qu’en 1665, sous Louis XIV, la Manufacture Royale des Glaces et Miroirs ouvre ses portes. C’est d’ailleurs cette fabrique qui produit les miroirs de la galerie de glaces du Château de Versailles ! Voilà pour le rappel historique… Autant vous dire que j’avais un peu la pression mais que j’ai opté pour la simplicité !

Je « répare » un miroir au mercure cassé

Ce qu’il vous faut :

  • 1 pinceau fin
  • 1 feutre indélébile de couleur or

Comment procéder ?

J’aurais pu me lancer dans le dessin de belles feuilles d’acanthe, mais je voulais préserver au maximum cette surface en miroir chargée d’histoire ! J’avais même sorti un fil d’étain autocollant que l’on utilise pour les vitraux. Cependant, les fêlures courbes ne me permettaient pas de les recouvrir proprement… Pas question non plus de démantibuler la glace et de courir chez un miroitier de notre XXIème siècle pour y faire tailler un miroir de remplacement ! Ce bel objet aurait perdu toute sa valeur. J’ai donc piqué l’idée de mon frère qui consistait simplement à cacher les fêlures avec une peinture or prélevée dans un feutre or indélébile. J’imagine que vous vous demandez pourquoi je n’ai pas dessiné directement avec ce feutre ? C’est à cause de sa pointe trop épaisse ! J’ai donc ouvert mon feutre pour récupérer de la peinture or. Munie d’un pinceau fin, ou d’un pinceau à eye liner, j’ai pu recouvrir les fêlures en suivant leur forme. Puis, j’ai réalisé quelques branchages et afin que ce soit plus joli, j’ai dessiné des petites fleurs à trois points. Voilà, c’est tout simple, mais au moins mon frère pourra accrocher son beau miroir en mercure sans que l’œil ne s’arrête sur les outrages du temps !

Je « répare » un miroir au mercure casséJe « répare » un miroir au mercure cassé
Je « répare » un miroir au mercure casséJe « répare » un miroir au mercure cassé
Je « répare » un miroir au mercure casséJe « répare » un miroir au mercure cassé
Je « répare » un miroir au mercure casséJe « répare » un miroir au mercure cassé

© JdA

Publié dans brico-déco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pithois nadine 13/11/2016 15:00

Quelle belle découverte ! Info donnée par notre Sandra qui me permet d'admirer toutes tes belles réalisations. BRAVO Josselyne ! J'irai fouiner régulièrement sur ton blog !

Lescoupsdecoeur Dejoss 13/11/2016 16:01

Coucou Nadine ! Hey merci de ton passage sur mon blog ;) Merci également à Sandra !! C'était cool de la voir ce week-end ! On était ravis !! Je t'embrasse sans oublier Francis !