Avec Jurassic Light, je réalise une lampe bocal

Publié le par Jocelyne de Amorin

Avec Jurassic Light, je réalise une lampe bocal

Avec le grand retour des ampoules à filaments, on n’a qu’une seule envie : les mettre en valeur ! Cette semaine, je vous propose de réaliser vous-même, votre lampe à partir d’un bocal et de ces sublimes ampoules dénichées chez Jurassic Light ! Que la lumière soit ;)

Préambule :

En septembre dernier, lors d’une présentation presse, j’ai découvert une marque que je ne connaissais pas. Il s’agit de Jurassic Light qui remet au goût du jour nos bonnes « vieilles » ampoules à filaments ! Enfin, ne croyez pas qu’elles soient recyclées, elles sont belles et bien neuves ;) C’est d’ailleurs très en vogue en ce moment. Bien évidement, quand la marque m’a proposée la mise à disposition de produits pour réaliser une lampe, j’ai sauté de joie !!!! Si d’aventure d’autres sociétés voudraient venir toquer à la porte de cet humble blog… Je suis preneur ;) Allez au boulot !

Mais qui est Jurassic Light ?

Reconnue par les professionnels de la décoration, la marque Jurassic Light c’est l’histoire d’une famille passionnée de père en fils par l’électricité et les systèmes d’éclairage. Le dirigeant actuel, Alexandre Seban, a minutieusement sélectionné des fabricants qualifiés et capables de reproduire une ampoule avec des critères pointus, bien particuliers. Si les modèles vintage d’ampoules reproduisent des pièces faites à la main au début du XXème siècle, ces nouvelles versions sont robustes ! Dotées d’un filament renforcé en molybdène, ces ampoules durent 3000 heures contre 1000 pour une ampoule classique.

Avec Jurassic Light, je réalise une lampe bocal

Ce qu’il vous faut :

  • Une ampoule à filaments
  • Du câble rose (1,40 m)
  • Une douille
  • Une prise
  • Un bocal Le Parfait
  • Une pince à dénuder (ou un cutter)
  • Un feutre
  • Un petit tournevis
  • Une paire de ciseaux
  • Des plumes roses et blanches

Avant de commencer parlons budget…

Puisque cette lampe m’est destinée, je n’ai aucun problème à vous parler de prix ! Et une fois de plus, ça reste raisonnable ! Comptez une moyenne haute de 50 € pour vous équiper (la douille en laiton = 10,50 € + l’ampoule Newton Red = 20 € (ou la blanche Newton = 17,40 €) + le câble tissu rose lisse = 4,90 € + le variateur électronique blanc = 9,90 € + la prise = désolée, je n’ai pas trouvé le prix… je suppose qu’elle ne coûte que quelques euros = 5 € max). Je me renseignerai auprès de Jurassic Light afin de savoir si elle est « donnée » avec le câble… ou pas. Vous pouvez cependant faire baisser le prix à 35 € si vous choisissez une douille moins chère et si vous supprimez le variateur. Pour le bocal, comptez une petite dizaine d’euros ou optimisez en recyclant un vieux pot. Voilà donc pour la partie budget…Il est grand temps de ce mettre au travail !

Etape 1 : On perce le couvercle

Dévissez le couvercle du bocal, retirez le disque en papier et le sur-couvercle (très utile quand on fait des conserves) et sur l’envers reportez le format de la douille au feutre, que vous aurez bien pris soin de positionner au milieu. Avec un tournevis et un marteau, découpez bien gentiment tout le pourtour. N’oubliez pas de mettre des épaisseurs pour ne pas abîmer votre table. Ici une vieille nappe ainsi qu’un Corse Matin ont fait l’affaire ;) Une fois que le trou est réalisé, venez tapoter les bords de l’orifice avec un marteau. Voilà votre couvercle est prêt !

Et voilà pour le couvercle !Et voilà pour le couvercle !
Et voilà pour le couvercle !Et voilà pour le couvercle !
Et voilà pour le couvercle !Et voilà pour le couvercle !
Et voilà pour le couvercle !Et voilà pour le couvercle !

Et voilà pour le couvercle !

Etape 2 : On raccorde la prise électrique

Sachez tout d’abord, que je n’ai jamais fait un seul branchement électrique de ma vie… Ah si je mens ! J’ai réalisé au collège un branchement en série avec des piles… Mais c’est bien tout !! Bref, tout cela pour vous dire que c’est tout à fait réalisable, même si on s’en fait tout un monde ! Allez, on respire un grand coup, et on prend un couteau pour faire levier à la base de la prise. Nous voici donc avec la partie blanche dans laquelle vous passerez le fil rose. Faites attention que le tissu ne s’effiloche pas. Une fois que le fil est passé, il nous reste à dénuder les fils. Pour cela, deux possibilités, ou utiliser une pince de pro à dénuder, ou un bon vieux cutter. J’ai fait ma bonne élève en utilisant en premier l’outil adéquat, mais je me suis sentie plus à l’aise avec le cutter. Donc au cutter, désépaississez un peu le gros fil blanc, et venez désincarcérer les deux fils de couleur. Une fois que les deux fils sont suffisamment dénudés pour pouvoir passer dans les trous de la prise, retirez délicatement le film plastique. Ensuite, torsadez sur eux-mêmes les fils électriques et passez chaque brin de fils dans son logis. Serrez les petites visses et ça tient ! Serrez également la visse qui tient le fil électrique et remettez délicatement le capuchon sur la prise. Hop, voilà une prise terminée ! Vous voyez, le plus compliqué c’est de dénuder les fils sans les couper.

Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)
Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)
Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)
Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)

Et voilà pour la prise ! C'est au final très simple ;)

Etape 3 : On branche la douille

Dévissez entièrement la douille. Enfilez le fil électrique sur la partie supérieure de la douille, soit le petit tube que l’on voit sur la photo. Faites une fois de plus attention avec le fil en tissu. Dès que cet embout est en place, afin qu’il ne bouge plus d’un millimètre, vissez la mini-visse en plastique qui permet de bloquer le fil. Avant d’enquiller l’autre partie de la douille, n’hésitez pas à couper les petits fils roses qui dépassent. Dénudez à nouveau les fils, (ça commence à rentrer ça ;) et saisissez la partie en porcelaine dans laquelle vous dévisserez puis revisserez les petites visses qui viendront, comme pour la prise, arrimer vos fils électriques. Pas d’histoire de fil rouge ou de fil bleu, on enquille comme ça vient ! Ensuite, vissez la dernière partie de la douille. Vissez l’ampoule dans la douille. Avant de monter la douille sur le couvercle, assurez-vous que votre lampe brille de mille éclats ! Et c’est le cas ! Il ne vous reste plus qu’à venir positionner votre douille sur le couvercle, sans oublier le culot qui viendra mourir sur le couvercle pour une meilleure finition ! Vous êtes arrivés au stade de personnalisation de votre lampe, personnellement, j’ai fait soft avec quelques plumes blanches et roses posées au fond du bocal. Verrouillez le couvercle de votre lampe qui est presque prête… Ben voui, j’ai corsé le DIY avec la pose d’un variateur d’intensité… Mais là encore, croyez-moi c’est simple !

Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)
Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)
Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)
Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)

Un bonheur que de jouer à l'apprenti électricien ;)

Ca prend tournure !Ca prend tournure !
Ca prend tournure !Ca prend tournure !
Ca prend tournure !Ca prend tournure !
Ca prend tournure !Ca prend tournure !

Ca prend tournure !

Ampoule rouge ou blanche, mon coeur balance...Ampoule rouge ou blanche, mon coeur balance...
Ampoule rouge ou blanche, mon coeur balance...Ampoule rouge ou blanche, mon coeur balance...

Ampoule rouge ou blanche, mon coeur balance...

Etape finale : La pose du variateur

Branchez votre lampe pour positionner au mieux votre variateur (ni trop prêt de la lampe, ni trop prêt de la prise). Coupez votre fil électrique en deux à l’aide d’une paire de ciseaux. Une fois de plus, vous allez devoir dénuder les fils (maintenant vous êtes au point non ?) et mettez-les en place à l’aide des visses d’arrimage. Pour le sens de l’adaptateur, repérez à l’intérieur une espèce de petite targette noire, cette dernière doit être située vers la lampe et non vers la prise, ainsi vous obtenez l’orientation de votre variateur. Fixez les fils en vissant les visses. Refermez le boitier en vissant les 4 visses de derrière, faites toujours attention à ce que les fils roses soient bien rentrés et pas trop longs dans le variateur (coupez ces derniers si besoin). Placez le bouton régulateur et voilà, cette fois votre lampe est définitivement terminée ! Il ne vous reste plus qu’à trouver un joli endroit dans la maison pour qu’elle diffuse sa douce et enveloppante lumière !

Et un variateur posé ! Et un variateur posé !
Et un variateur posé ! Et un variateur posé !
Et un variateur posé ! Et un variateur posé !
Et un variateur posé ! Et un variateur posé !

Et un variateur posé !

Je suis ravie de cette nouvelle lampe ;)

Je suis ravie de cette nouvelle lampe ;)

Remerciements chaleureux à Jurassic Light et à Hélène, leur attachée de presse de m’avoir permis de réaliser ce bel atelier ! Un grand merci à mon homme pour ses conseils téléphoniques et sa patience lors de mes nombreux envois de sms alors qu’il était en clientèle (et là c’est bon, le fil est bien ? C’est assez dénudé… Ah bon, c’est pas assez… ?). Bref, merci à toi pour ton assistance à distance !

© JdA

Publié dans DIY

Commenter cet article