Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo

Publié le par Jocelyne de Amorin

Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo

Il est des choses simples qui font plaisir… Cette semaine, je vous explique comment réaliser la rose du célèbre conte de la Belle et la Bête ! Une délicate attention à offrir aux fans de ce conte mirifique. Suivez-moi !

Préambule :

Dans un ancien sujet (je réalise une boîte vitrine), je vous révélais que, tout comme ma fille, j’aime l’histoire de la Belle et la Bête avec cet amour qu’on pourrait croire impossible… (mon côté petite fille probablement). Je vous ferai grâce de l’analyse symbolique de cette fameuse rose (des sites internet le font bien mieux que moi…), mais pour rappel, la bête s’est vue remettre une rose par une fée déguisée en vieille dame, et il est impératif pour ce prince déchu de trouver l’amour sincère avant que la fleur ne s’étiole totalement… Une belle imagerie que j’avais envie de mettre en œuvre par un petit atelier créatif destiné à ma princesse à moi ;)

Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo

Ce qu’il vous faut :

  • 1 cloche (ici Maisons du Monde)
  • 1 pâte fimo à effets de couleur rouge
  • 1 pâte fimo à effets de couleur verte
  • 1 morceau de fil de fer
  • 1 goutte de colle superGlue
  • 1 paire de ciseaux

Etape 1 : Achat de la cloche en verre

Par chance, les cloches en verre sont très tendance en ce moment. Dans l’esprit cabinet de curiosité, pas mal de grandes enseignes en proposent à des prix très compétitifs… La mienne, je l’ai trouvée chez Maisons du Monde, elle est un peu petite (moins de 20 cm) mais très élégante. J’ai manqué de temps pour aller chercher celle qui collait parfaitement à mes attentes ! Il s’agit d’une repérée chez But… Plus haute, et un peu plus large, elle était le support idéal… Une prochaine fois !

Etape 2 : Réalisation de la tige

En fonction de la hauteur de cloche, découpez un morceau de tige de fer. En finalité, le cœur de la rose doit se situer au milieu de la cloche. Je vous dis cela, car je me suis fait avoir. Au début, ma tige était trop longue et le cœur de la rose se situait tout en haut de la cloche, avec un effet loupe du verre, ce n’était pas très heureux ! Dans mon cas, j’ai coupé un fil de fer de 10 cm que j’ai plié en deux puis enroulé sur lui-même pour ne faire qu’un seul brin. Adaptez-vous en fonction de la taille de votre cloche. Ensuite prenez un morceau de pâte fimo verte et réchauffez-le dans vos mains avant d’en recouvrir le fil (laissez quelques millimètres libres pour, par la suite, piquer la rose). Pincez à deux endroits la tige avec vos ongles pour donner l'impression d'une épine . Pour faire tenir la base de la tige, je n’ai pas trouvé mieux que d’y piquer une petite boule de pâte verte). Dans le conte, officiellement la rose est en lévitation… J’aurais pu l’accrocher avec un fil de nylon, mais je ne trouvais pas cela très joli…

Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimoJe réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimoJe réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo

Etape 3 : Les pétales de la rose

Prélevez de la pâte rouge à effet (pailletée) et réalisez une petite dizaine de boules. Ensuite aplatissez-les et la première, roulez-la délicatement sur elle-même. Elle constituera le cœur de votre rose. Ensuite coupez en deux les autres boules de pâte aplaties, et entre deux doigts pressez ce demi-rond pour affiner les bords. Une fois que le pétale est fin, faites-le adhérer autour du cœur de façon irrégulière pour plus de réalisme. Procédez de même pour tous les pétales. Avec votre doigt travaillez joliment les pétales. Gardez deux pétales libres que vous déposerez sur le socle pour faire croire que la rose s’étiole. Enfin, pour en finir avec la réalisation de la rose, prenez une petite quantité de pâte verte et réalisez une petite boule (plus petite que celles des pétales) et écrasez-la. A l’aide d’une paire de ciseaux, découpez dedans une sorte d’étoile et venez l’appliquer à la base de la rose. Faites rouler légèrement sous un doigt l’extrémité des pointes. Attention c’est fragile ! Venez enfin piquer votre fleur sur la tige. A présent, vous pouvez enfourner votre rose et ses pétales libres pour une cuisson de 20 min dans un four à 130°C max.

Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo
Je réalise la rose de la Belle et la Bête en pâte fimo

Etape finale : Mise en place de la rose

Il ne vous reste plus qu’à positionner votre rose au milieu du socle de la cloche et de mettre une petite goutte de colle superGlue pour la fixer à jamais. Dans le cas, où la colle déborderait de la base, prévoyez d’office un papier absorbant à passer très très délicatement autour du pied (de la rose). N’oubliez pas de poser nonchalamment sur le socle les deux pétales libres.

Et voilà votre petit cadeau terminé, il ne reste plus qu’à l’offrir ! Moi c’est fait, et sans me vanter, ma réalisation a fait son petit effet ;) Normal, quand ça vient du cœur !

© Jda

Publié dans DIY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article