Je réalise une écharpe très personnelle à offrir !

Publié le par Jocelyne de Amorin

Je réalise une écharpe très personnelle à offrir !

Heureusement que les températures sont encore basses, car cette semaine, je vous livre une petite idée de cadeau facile à réaliser ! Une écharpe à grosse laine et son étiquette très personnelle avec en prime une bonne adresse pour faire de « belles affaires » ! A vos aiguilles, c’est parti !!!

Préambule :

Autant j’exerce un métier où les dates de bouclage sont ancrées en moi comme des alertes naturelles, autant lorsque je commence un ouvrage perso, je n’ai pas forcément de date de fin… Bien évidemment, je m’efforce d’aller vite si j’ai promis…En l’occurrence pour ce petit cadeau, je n’ai pas de date butoir, mais je me vois mal offrir mon écharpe à ma fille pour son anniv en été. Et puis, c’est plus fort que moi, d’une simple écharpe qui aurait dû être réalisée en quelques heures de tricot, il faut toujours que je rajoute ma petite touche perso… Le petit truc en plus qui fera que ce cadeau sera unique (en toute humilité, bien-sûr !).

Aujourd’hui, l’ouvrage est terminé… Je vais tout vous expliquer ! Pourquoi mon écharpe du départ s’est transformée en snood, quelle est cette bonne adresse à connaître ?, comment faire une étiquette très personnelle ? Suivez-moi !

Je réalise une écharpe très personnelle à offrir !

Ce qu’il vous faut :

  • 5 écheveaux de laine
  • Des aiguilles N°8
  • Une aiguille à laine
  • Un morceau de tissu à broder (type point de croix)
  • Du coton à broder
  • Du fil
  • Une paire de ciseaux
  • De la laine

La bonne adresse :

Commençons par cette bonne adresse ! Il s’agit d’un entrepôt situé à Vigneux sur Seine (91) en banlieue parisienne. Amies tricoteuses, si vous n’êtes pas loin, cet endroit est le paradis de la laine à prix mini. Il y en a de toute sorte ! Il y a même des ventes flash le dimanche, et les provinciaux (comme moi ) ont droit à une ristourne de 20 % ! Si c’est pas chouette ça !? Voici l’adresse à retenir : Destocklaines, 34, Rue de la Prairie, 91270 VIGNEUX sur SEINE. Petite précision, ils ne prennent pas la carte bancaire (les chèques oui).

Pour en finir avec cette adresse, c’est ma fille qui m’a gentiment emmenée là-bas ! Il était normal qu’elle choisisse sa laine pour que je lui confectionne une écharpe ! Elle a opté pour un mélange très doux à 60% de laine mérinos, 20 % d’alpaga et 20 % de soie.

Etape 1 : Je tricote mon écharpe

Après avoir monté une trentaine de mailles sur mes aiguilles, j’ai tricoté simplement, un rang de mailles endroit et un rang de maille envers. Mais à chaque changement de pelote, j’ai fait un nœud, et ça ne me plaisait guère… D’où l’étape 2…

Etape 2 : Je cache tout raccord au changement de pelote

Au début, j’ai fait comme je savais, un nœud donc. Mais avec cette laine très épaisse, ce n’était pas du plus bel effet, et ceci, même si on s’amuse à planquer les fils dans les mailles aux alentours… J’ai potassé sur internet et j’ai trouvé la solution !

Bien avant la fin de l’écheveau, je vous conseille de faire comme sur la photo. Sur une table, mettre à plat le fil de laine utilisée (fil venant de la gauche) en dessous du fil de la nouvelle pelote (fil venant de la droite). Et à l’aide d’une aiguille à laine, venir cacher le nouveau fil dans le cœur de l’ancien fil. Procédez de même pour les deux côtés. Une fois que c’est terminé, tirez sur l’ensemble de la laine pour bien lisser les fibres.

En somme, il revient à faire de deux fils un seul et unique, certes un peu plus gros. Avec cette laine épaisse, on peut aisément cacher un fil dans le cœur de l’autre. Expliqué comme cela, ça peut faire peur, mais je suis sûre qu’avec ces photos, vous comprendrez ! Et si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à me demander plus d’explications ;)

En tout cas, c’est le seul moyen pour éviter les nœuds et c’est très solide.

On intègre le nouveau fil dans l'ancien, pour ne plus en avoir qu'un !
On intègre le nouveau fil dans l'ancien, pour ne plus en avoir qu'un !
On intègre le nouveau fil dans l'ancien, pour ne plus en avoir qu'un !
On intègre le nouveau fil dans l'ancien, pour ne plus en avoir qu'un !
On intègre le nouveau fil dans l'ancien, pour ne plus en avoir qu'un !

On intègre le nouveau fil dans l'ancien, pour ne plus en avoir qu'un !

Etape 3 : Mon écharpe est un peu courte… que faire ?

Après avoir terminé mes 5 écheveaux, je me retrouve avec une écharpe qui peut faire un tour de cou, mais en la testant sur moi, j’ai le kiki serré ! Diantre, cette boutique n’aurait pas été si loin, je serais retournée chercher encore 2 écheveaux… Mais ce n’est pas le cas… J’ai observé et j’ai eu une idée lumineuse… Puisque c’est un peu juste, pourquoi ne pas transformer mon écharpe basique en snood ? En plus, c’est très tendance ! Ce qui nous amène à l’étape 4 !

Etape 4 : Je transforme mon écharpe en snood !

Si j’étais parti sur un snood dès le début, je n’aurais pas monté une écharpe basique. Le snood, se fait d’un seul tenant sans couture. Petit rappel, le snood est un tour de cou sans couture apparente… Oui bon, ben, sauf là, quoi !

Avec mon écharpe un peu courte, je n’avais qu’une solution, lier les deux bords, le plus proprement possible. Par chance, ayant dévalisé la boutique Destocklaine, j’ai pu trouver une autre laine pour jointer les deux bords sans que la couleur ne tranche trop…

D'une écharpe trop courte, je fais un snood ! D'où l'art de savoir s'adapter aux aléas créatifs !
D'une écharpe trop courte, je fais un snood ! D'où l'art de savoir s'adapter aux aléas créatifs !

D'une écharpe trop courte, je fais un snood ! D'où l'art de savoir s'adapter aux aléas créatifs !

Etape 5 : Mon étiquette personnalisée

Une fois mon snood terminé, j’ai encore une fois cogité à une étiquette bien personnelle… Et j’ai trouvé comme une grande ! Faire une étiquette au point de croix ! Pour cela, il vous faut impérativement un cahier à cases 5/5 (pas le fameux seyes des écoliers). Alors au départ, je suis partie sur un texte « réalisé par ta mum avec amour »… Mais, il y avait beaucoup trop de lettres et mon étiquette aurait été un gros placard… Pas top… Je me suis rabattue sur l’anglais, plus court. Ce qui donne « MADE BY YOUR MUM WITH LOVE ». Une fois que votre texte est arrêté, il ne vous reste plus qu’à vous amuser à le placer sur un papier à petits carreaux pour que ce soit harmonieux.

Ensuite, rien de plus simple, vous créez vos lettres sur le tissu approprié en croisant le fil en croix… D’où son nom, point de croix ;)

Une fois que l’écriture est en place, il ne reste qu’à retirer un peu de fibres sur les côtés pour faire une sorte de petite frange, juste pour que ce soit plus joli.

Elle est pas top mon étiquette ?Elle est pas top mon étiquette ?Elle est pas top mon étiquette ?
Elle est pas top mon étiquette ?Elle est pas top mon étiquette ?

Elle est pas top mon étiquette ?

Etape 6 : Je positionne mon étiquette

Une fois de plus, je me suis cassée la tête pour savoir où le placer. Et au final, je me suis dit qu’à l’intérieur sur la couture, c’était le mieux… J’ai cherché du fil de nylon partout dans la maison, mais j’ai fait chou blanc… Et j’ai envie de dire, tant mieux ! Ben oui, avec une écharpe toute douce, qu’elle drôle d’idée de mettre un fil qui aurait pu gratter un petit cou si délicat ? J’ai trouvé un fil orangé et j’ai cousu mon étiquette.

Voilà l’étiquette en place, mon ouvrage est enfin terminé ! A présent, j’ai hâte de pouvoir l’offrir à ma fille pour voir sa réaction, tout en espérant qu’elle puisse encore la porter cette année… ;)

©JdA

L'envers du snood avec son étiquette ;)
L'envers du snood avec son étiquette ;)

L'envers du snood avec son étiquette ;)

Publié dans DIY

Commenter cet article

cecile 12/06/2016 22:09

très jolie transformation pour cette écharpe trop courte !! et quelle belle trouvaille, cet entrepôt !!! trop loin pour une provinciale telle que moi ... mais en même temps j'ai envie de dire 'tant mieux' .... mon banquier n'aurait certainement pas apprécié !

Lescoupsdecoeur Dejoss 14/06/2016 13:43

Bonjour Cécile !! Merci pour votre commentaire ! C'est que j'étais mal au début avec cette écharpe "serre kiki" ! Vive le snood ;) Heureusement ce dépôt est loin de chez moi aussi...