Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !

Publié le par Jocelyne de Amorin

Mes petites plantations !
Mes petites plantations !

Main verte ou pas, avec ces petites réalisations en pâte fimo, pas besoin d’arrosage ! Suivez-moi dans cet atelier créatif et réalisons ensemble ces petits cactus !

Préambule :

Lorsque j’étais petite, j’adorais la pâte à modeler. Je pétrissais, roulais, façonnais durant de longues heures cette pâte facile à travailler. Cependant, avec elle, tout était éphémère, alors qu’avec la pâte fimo, on travaille des réalisations pour la postérité… ou pas… Mais au fait, c’est quoi la pâte fimo ?

La pâte fimo… explications

La pâte fimo est une pâte polymère, appelée aussi porcelaine froide, qui se travaille comme une pâte à modeler. Bien plus « raide » que cette dernière, il faut cependant pas mal de force dans les mains et d’énergie pour pouvoir la modeler. Mais en y regardant de plus près, on trouve 4 types de pâte polymère :

  • La pâte « classique » : de loin la plus solide après cuisson, mais la plus difficile à travailler. Son avantage : elle n’imprime pas dans la matière les coups d’ongle ou des empreintes de doigts.
  • La pâte « soft » : légèrement plus souple que la classique, elle est très intéressante à malaxer et s’adaptera plus aisément pour un modelage avec des enfants. Contrairement à la classique, elle marque beaucoup, notamment les traces de doigts. Il est donc préférable de la travailler muni de gants en latex.
  • La pâte « effet » : comme son nom l’induit, il s’agit d’une pâte à effet (paillette, imitation marbre…).
  • La pâte « Puppen » : utilisée pour reconstituer des visages, jambes et bras de poupée qu’on peut teindre à loisir.

Pour le « réchauffage » qui peut s’avérer laborieux, l’idéal est de travailler ces types de pâte en petites quantités, au lieu de gagner du temps en malaxant d’énooooormes morceaux, vous ne gagnerez qu’en perte d’énergie… Croyez-moi, j’ai essuyé les plâtres pour vous parler ainsi !! Quoi qu'il en soit, plus vous travaillerez la pâte, plus elle sera facilement modelable. Tous ces types de pâtes nécessitent une cuisson dans un four classique.

Une fois que la création est à votre goût, vous la faites cuire dans un four chauffé à 110°C durant 30 minutes. Cette cuisson, par un procédé chimique, polymérise la pâte et fixe la matière qui ne bougera plus du tout.

Autres infos sur la pâte fimo (voici un lien qui m'a d'ailleurs bien inspiré !)

Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !

Ce qu’il vous faut :

  • Des pâtes fimo de différentes couleurs
  • Des épingles à chignon
  • Des stylets (type pâte à sucre)
  • Une plume ou une aiguille
  • Un couteau à dent
  • Des minipots en terre
  • Du papier cellophane
  • Une planche à découper
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !

Etape 1 : Préparer votre plan de travail

Pour travailler dans des conditions optimales, je vous conseille de prendre une grande planche à découper et de la recouvrir entièrement de papier cellophane. Travaillez les pâtes, couleur par couleur, et lavez-vous bien les mains avant tout changement, car elle a tendance à déteindre un peu. Vous pouvez utiliser dans gants en latex, mais le travail de pétrissage est moins facile.

Etape 2 : Comment réaliser…

… un opuntia (enfin un type d’opuntia…)

Travaillez un morceau de pâte verte en une galette un peu épaisse et insérez épingle à chignon (je n’avais que cela sous la main, mais ces épingles ce sont révélées parfaites). Faites une galette plus petite et faites-la adhérer, par pression, à la plus grande. Avec une plume ou une aiguille, réalisez des petits trous. Terminez en faisant 3 petits fruits à accrocher sur le cactus. Réservez pour la cuisson.

Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
… un candelabrum

Comme pour le premier cactus, travaillez un morceau de pâte verte et modelez-la pour obtenir un gros boudin et deux petits pour faire les « bras ». Insérez l’aiguille à cheveux. Assemblez-les par pression et à l’aide d’un couteau à dents, imprimez des stries, de haut en bas, et faites des petits trous au stylet. Il ne reste plus qu’à faire la fleur. Pour cela, travaillez un petit cœur blanc et cinq miniboudins de pâte violette à effet. Avec le stylet, écrasez les miniboudins et soudez-les ensemble. Posez le cœur blanc au milieu et incurvez légèrement les pétales vers le cœur. Posez votre fleur sur le cactus type Western. Réservez pour la cuisson.

Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
… un aloès

Prélevez de la pâte verte pour réaliser 5 boudins. Façonnez-les de manière à ce que le bout supérieur termine en pointe. Assemblez les longues tiges coniques et pointues en cachant l’aiguille à chignon à la base de l’aloès. Ce modèle est rapide et super simple ! Réservez pour la cuisson.

Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
… un cactus boule

Dans la pâte verte, travaillez bien deux boules, une grande et une petite. Imprimez dans chacune d’entre elle, des stries au couteau et des points. Assemblez en posant les deux boules l’une sur l’autre. Il ne vous reste plus qu’à faire des miniroses. Pour cela, rien de plus simple. Travaillez encooore des miniboudins, aplatissez-les au doigt et roulez-les sur eux-mêmes. Posez toutes les petites fleurs entre la grosse et la petite boule. Réservez pour la cuisson.

Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
… une succulente

Prélevez de la pâte lavande et réalisez une fois de plus des petits boudins. A l’aide du stylet, écrasez-les et venez découper de part et d’autre du stylet cranté les deux bourrelets de pâte fimo. Imprimez bien les crans du stylet par un mouvement rotatif. Réalisez un bon nombre de pétales et soudez-les une par une. Au centre, placez une petite fleur (vous savez les faire à présent). Réservez pour la cuisson.

Un travail de minutie...Un travail de minutie...Un travail de minutie...
Un travail de minutie...Un travail de minutie...
Un travail de minutie...Un travail de minutie...
Un travail de minutie...Un travail de minutie...Un travail de minutie...

Un travail de minutie...

… les galets

Travaillez un morceau de pâte blanche à effets, et réalisez des petites billes que vous aplatirez. Faites-en un bon nombre, ils vous serviront de galets à poser dans les minipots. Réservez pour la cuisson.

Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !
Avec de la pâte fimo, je réalise des cactus !

Etape 3 : La cuisson

Posez vos réalisations sur un papier cuisson dans la lèchefrite du four. Préchauffez le four à 110°C et une fois que votre four est chaud, enfournez vos créations pour 20 à 30 minutes de cuisson. Personnellement, j’ai arrêté la cuisson à 25 min. Evitez de dépasser la température conseillée et le temps de cuisson. Non seulement, la couleur de votre pâte fimo pourrait virer mais en plus, des émanations de fumées toxiques sont possibles… Dans tous les cas, il est préférable d’aérer votre cuisine !

Et voilà le travail !
Et voilà le travail !

Etape 4 : L’assemblage final

Pour que mes pots soient lestés, j’ai placé un pansement pour colmater le trou du petit pot de fleur. J’ai coulé un peu de plâtre. Puis, j’ai recourbé les épingles à chignon afin de bien stabiliser les cactus dans leur pot. Ensuite, j’ai versé des minuscules cailloux et j’ai terminé par mettre les galets miniatures.

Dans un autre style…

La pâte fimo c’est magique, dans un autre registre, voici d’autres créations gourmandes, réalisées en très bonne compagnie, avec Anne et une certaine fée à roulettes (qui se reconnaîtra !).

On peut vite devenir accro à cette pâte ! J’ai déjà d’autres réalisations en tête… Promis, je vous en ferai vite part !

Le thème de la gourmandise... Tout un programme ;)Le thème de la gourmandise... Tout un programme ;)
Le thème de la gourmandise... Tout un programme ;)

Le thème de la gourmandise... Tout un programme ;)

Publié dans DIY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article