Je réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aime

Publié le par Jocelyne de Amorin

Cartes de voeux à ma façon...
Cartes de voeux à ma façon...

Traditionnellement, on a tout le mois de janvier pour souhaiter ses bons vœux. Chaque année, je me décarcasse pour confectionner une carte de vœux « fait maison » qui vient du cœur. Ces petites réalisations me demandent pas mal de temps, mais je sais aussi qu’elles sont très attendues par mon entourage proche… Suivez-moi pour connaître le secret de leur fabrication !

Préambule :

Envoyer ses bons vœux aux gens qu’on aime, c’est important et ça ne date pas d’hier car, la coutume remonte au Moyen-Age ! Pour faire original et sortir de la carte traditionnelle, j’essaie toujours de réaliser des petites choses différentes chaque année. L’an passé, il s’agissait de petits cadres et cette fois, je suis partie sur des minicoussins douillets…

Mon principe, vous l’aurez compris, c’est d’offrir un petit cadeau fait de mes blanches mains et qui accompagnera au mieux les personnes de ma famille qui me sont chères. Tel un grigri, j’ai garni de mes meilleures ondes ces petits objets, que certains pourront qualifier de kitch, mais nul doute qu’ils viennent du cœur ;)

Ce qu’il vous faut pour confectionner 12 coussins :

Etape 1 : Découpe des carrés de feutrine

A l’aide d’un petit gabarit de papier (10 x 10 cm), découpez aux ciseaux cranteurs 24 carrés dans les planches de feutrine de couleurs. Associez au mieux les couleurs (merci Isis pour ta belle association de couleurs ! Bien mieux que la mienne).

Je réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aime
Je réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aime

Etape 2 : Découpe des fleurs de lys

Sur un papier libre, dessinez une fleur de lys et servez-vous en de pochoir pour dessiner sur la feutrine 12 fleurs de lys (bleu clair). Découpez le motif aux ciseaux. Une fois la découpe achevée, passez sur tout le pourtour un tube de colle pailletée. Laissez sécher.

Et on s'applique ;)Et on s'applique ;)
Et on s'applique ;)Et on s'applique ;)

Et on s'applique ;)

Etape 3 : Réalisation des petits nœuds

Le mieux est d’utiliser une fourchette pour ce petit travail délicat. Entourez la fourchette (comme sur les photos) de votre ruban fantaisie. Rabattez les côtés en venant croiser les deux extrémités des rubans. Puis passez un fil d’une couleur voisine au centre de la fourchette. Faites un nœud, posez votre doigt et faites-en un deuxième pour solidifier le tout. Découpez aux ciseaux les deux extrémités (cf. photo). Enfin, collez ces nœuds sur les fleurs de lys et posez un livre lourd dessus, le temps du séchage. Une fois que la fleur de lys est collée sur un carré de feutrine, collez une coccinelle. Puis placez le livre pour assurer une bonne adhésion.

Je réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aimeJe réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aime
Je réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aimeJe réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aimeJe réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aime
Je réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aimeJe réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aime

Etape 4 : Couture du coussin

J’ai tenté une couture à la machine à coudre… Malheureusement, impossible de faire avancer le tissu… La feutrine, trop glissante, n’a jamais permis l’avancement de l’aiguille… Après plusieurs bourrages de fil dans la canette, je me suis rendue à l’évidence… Cette couture là devrait être réalisée à la main… ! Eh oui, ce sont les aléas du direct… Pour faciliter mon travail de couture, j’ai pris mon équerre et j’ai tracé, au crayon spécial tissu, un carré à 1 cm du bord cranté. Pas super à l’aise avec les points sur mon prototype, au bout du deuxième, j’ai été capable de faire un point type chainon. (Eh oui, c’est en forgeant qu’on devient forgeron !). Ne fermez pas complètement votre coussin, laissez un espace afin de pouvoir introduire la bourre. Ne coupez pas non plus le fil à broder, laissez-le, il vous servira plus tard à refermer le coussin.

En avant pour la couture...
En avant pour la couture...
En avant pour la couture...
En avant pour la couture...
En avant pour la couture...

En avant pour la couture...

Je réalise des cartes de vœux pour ceux que j’aime

Etape 5 : Pose des boutons cœur

Avec du fil normal et une aiguille, posez 3 petits cœurs sur les pointes (en bas, à gauche et à droite).

Etape 6 : Bourrage du coussin

Dans un vieux coussin, prélevez de la bourre synthétique. Faites des petits morceaux pas trop gros de manière à pouvoir les introduire par l’interstice laissé libre. Une fois qu’il est suffisamment rebondi, coupez un ruban de tissu, pliez-le en deux, et venez le coincer dans l’ouverture (la pointe du haut du coussin). Maintenez le coussin et l’attache en ruban et refermez le coussin en terminant la couture.

On referme le coussin gonglé d'amourrrrr !
On referme le coussin gonglé d'amourrrrr !
On referme le coussin gonglé d'amourrrrr !
On referme le coussin gonglé d'amourrrrr !

On referme le coussin gonglé d'amourrrrr !

Etape 7 : Collage du dernier cœur

Mettez une pointe de colle entre le ruban accroche et la feutrine pour que ce soit plus esthétique. Collez un dernier petit cœur à la base de l’accroche en ruban.

Mes "cartes" de voeux cru 2015 ;)
Mes "cartes" de voeux cru 2015 ;)

Mes "cartes" de voeux cru 2015 ;)

Etape 8 : Un joli petit mot tout de même !

A présent que le coussin est terminé, il faut faire un petit mot. En général, je le fais à la main aussi, mais face à l’échéance de la fin du mois, je n’ai guère eu le choix que de prendre mon ordi ! Quelques découpage plus loin, mes cartes blasons étaient prêtes. J’ai mis le tout dans un petit sachet en taffetas (merci à Caro… mon fournisseur officiel), une enveloppe légèrement décorée et hier matin c’était direction la poste ! Voilà une bonne chose de faite à rayer sur ma « to do list » !

Mes voeux sont ENFIN prêts à partir !
Mes voeux sont ENFIN prêts à partir !

Mes voeux sont ENFIN prêts à partir !

Je termine ce petit post en vous souhaitant une belle et heureuse année à vous et à ceux qui vous sont chers !

Crédit photo : © JdA

Publié dans DIY

Commenter cet article