Je donne du cachet à des miroirs en plastique

Publié le par Jocelyne de Amorin

Je donne du cachet à des miroirs en plastique

Au cours de mes pérégrinations « shoppingesques », je suis tombée sur ces miroirs et leur bonne dose de kitch. Ils m’ont immédiatement inspirés. Et pourtant, au vu du sur-stock dans le rayon, il faut croire que j’étais bien la seule… Qu’à cela ne tienne, je vais vous prouver qu’on peut donner du style, voire carrément anoblir ces miroirs en très peu de temps et de surcroît avec peu de matériaux ! Suivez-moi !

Le double bonus de ces miroirs : prix et légèreté

OK, vous l’aurez compris, j’aime les objets plutôt typés… Mais au-delà de leur style, ces miroirs présentent deux avantages indéniables et convaincants pour déclencher l’acte d’achat. Tout d’abord, l’argument qui fait mouche est leur prix ! En effet, ils ne coutent que 3,50 € l’unité (chez un faillitaire).

Deuxièmement, ils sont super légers et ne pèsent que 400 g. Vous allez me dire « mais qu’est-ce qu’on s’en fiiiiiche du poiiiiiids ! »… Que nenni, c’est hy-per important ! Avez-vous pensé à celles et ceux qui ne sont pas des pros de la perceuse ? Ou tout simplement à ceux qui n’en possèdent pas ? Et que dire de nos petits étudiants chéris ?! En général, leur proprio leur interdit tout accrochage intempestif… Sous peine de ne pas pouvoir récupérer leur caution ! Ben voyons…

Avec ce miroir poids plume, un petit clou de rien du tout et hop, le voilà accroché ! Vous pouvez même utiliser des patchs double face en feutre, ça fonctionne également ! Allez, il est temps de passer à l’action !

Je donne du cachet à des miroirs en plastique

Ce qu’il vous faut

  • Des miroirs
  • Un pinceau plat
  • Un pot de gesso
  • Deux pots de Peintures 1825 (Ici Rose Ancien & Mojito)
  • Un pot ou une bombe de vernis acrylique

Etape 1 : J’applique le gesso

Au pinceau plat, appliquez une fine couche de gesso(*), directement sur le plastique. Recouvrez bien tous les interstices et n’hésitez pas à tamponner votre pinceau pour aller dans les petits coins et recoins. On ne doit plus voir le gris argent.

NB : Quésaco le gesso ?

C’est bien gentil d’utiliser des produits spécifiques, mais c’est encore mieux de vous expliquer pourquoi !! Pas vrai ? Alors le gesso est un produit composé de blanc de titane et de résine acrylique. Il se présente comme une sorte de plâtre très liquide et apporte une belle rugosité au support peint. En général, on l’utilise sur des supports poreux, comme des toiles à peindre, du bois, du plâtre… Je l’ai détourné et malgré une grande fragilité (merci le plastique qui est tout sauf poreux), il a permis de recouvrir radicalement la couleur grise.

Première couche de gesso

Première couche de gesso

Etape 2 : J’applique une deuxième couche de gesso

Après avoir laissé sécher la première couche durant un minium de 4 h, appliquez la deuxième. Votre entourage est à présent bien blanc. Il a besoin de sécher à l’abri, du moins dans un endroit « Secure ». Car, le geso sur du plastique, OK ça tient, mais c’est très très fragile !!

Je donne du cachet à des miroirs en plastique

Etape 3 : Je patine avec les couleurs Mojito et Rose Ancien de chez Peintures 1825

Comme toujours, en matière de patine, le but n’est pas de peindre l’entourage dans son entièreté, mais de faire ressortir tous les détails ! Et croyez-moi, côté volutes, ces miroirs n’en manquent pas… Donc, travaillez toujours avec un pinceau légèrement trempé dans la couleur. Essuyez-le si besoin sur un mouchoir en papier et venez caressez les reliefs. Ce travail réalisé en quelques minutes sèchera très vite. Les couleurs sont superbes, le Mojito très actuel apporte une touche de fun et le Rose Ancien est plus classique mais tout aussi irrésistible !

Les patines Mojito et Rose AncienLes patines Mojito et Rose Ancien
Les patines Mojito et Rose AncienLes patines Mojito et Rose Ancien

Les patines Mojito et Rose Ancien

Etape 4 : Je vernis l’entourage

Comme je vous le disais précédemment, cette patine sur plastique est assez fragile. Un coup d’ongle et paf… une rayure ! Cependant, soyez rassurés, deux techniques s’offrent à vous pour « stabiliser » le travail de peinture.

Vous pouvez appliquer au pinceau une à deux couches de vernis acrylique satiné ou mat. Ou si vous voulez aller plus vite, vous opterez pour une bombe de vernis à pulvériser sur les bords du miroir.

Deux précautions sont toutefois nécessaires… Pour le vernis en pot, laissez sécher la patine de couleur durant 2 h. Et pour le vernis en bombe, n’oubliez pas de protéger le miroir… Sinon, vous n’aurez jamais la joie de vous mirer dedans… Ce serait bien dommage car, « oh rage, oh désespoir », il ne pourra jamais vous confirmer que c’est bel et bien vous la plus belle ;)

Laissez séchez deux heures dans les deux cas.

Alors toujours aussi kitch mes petits miroirs ?Alors toujours aussi kitch mes petits miroirs ?

Alors toujours aussi kitch mes petits miroirs ?

Je donne du cachet à des miroirs en plastique

Etape finale : l’installation

Avec ce type de miroir vous allez pouvoir vous amuser à scénariser un mur, ou une descente d’escaliers (comme ici). Les options sont nombreuses ! Alors soyez créatifs ! Je compte sur vous ;)

Remerciements chaleureux aux Peintures 1825 qui m’ont permis de réaliser ce bel atelier créatif. Ainsi qu’à leur bureau de presse et plus particulièrement à Laurence, pour son grand professionnalisme et la qualité de nos échanges !

Publié dans DIY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

verdier 29/10/2014 10:04

Merci Joss ! Merci pour cette nouvelle belle idée chic, à prix doux ! J'approuve l'importance du poids. Je me suis déjà retrouvée en pleine galère à cause d'une jolie étagère repeinte mais bcp trop lourde pour le mur avec ensuite d'énormes trous à réparer ensuite...

Lescoupsdecoeur Dejoss 29/10/2014 18:54

Merci à vous !!! Ah je suis ravie de voir que l histoire du poids a retenu votre attention ! Eh oui parfois c est une vraie contrainte ! À très vite pour de nouvelles aventures ;)